Boris Becker : son fils Elias fait la couverture d'un prestigieux magazine

Jusqu'à présent, aucun des trois fils de Boris Becker n'a l'intention de suivre ses traces dans le tennis. Son plus jeune fils, Elias, est un jeune homme créatif. Il est mannequin, photographe, vidéaste et DJ et s'est exprimé sur ses objectifs dans une rare interview.

Les influenceurs sont les nouveaux rois de la planète mode ! Cette tendance profite au fils de Boris Becker. Le beau Elias entame une carrière prometteuse de mannequin...

Boris Becker est le père de quatre enfants, trois garçons et une fille, qui portent les noms de Noah, Elias (27 et 22 ans, issus de son premier mariage avec Barbara Feltus), Anna, née en 1999 d'une liaison avec Angela Ermakova, et enfin Amadeus (11 ans, né de son deuxième mariage avec Lilly Kerssenberg). Elias sort de l'anonymat et se fait un nom avec l'aide de mannequins. À 18 ans, il a été pris sous contrat par l'agence Select Model Management et a déjà plusieurs défilés de mode et apparitions dans la presse à son actif.

Le jeune homme fait la couverture du numéro de décembre 2021 du magazine Tatler. Dans une interview, il a parlé de son parcours de mannequin et d'étudiant, de ses objectifs et de sa famille.

View this post on Instagram

A post shared by Elias Becker (Lonkishu) (@e.current)

Elias Becker n'avait qu'un an lorsque ses parents, Boris Becker et Barbara Feltus, se sont séparés. Il a grandi à Miami avec sa mère, qui lui a transmis sa passion pour la méditation et le yoga. "Ensuite, mon père m'a inculqué l'importance de la concentration et de la discipline", ajoute-t-il au magazine Tatler. L'héritage de sa carrière de numéro 1 du tennis mondial.

Elias ne suivra pas les traces de son père ! Mannequin, photographe, vidéaste et DJ, le jeune homme aspire également à une carrière d'acteur et participe à des castings : "J'aime m'exprimer par tous les moyens possibles, explique-t-il à Tatler. Je reste dans le processus et je manifeste ce que je peux".

De son côté, Boris Becker continue de suivre attentivement l'actualité du tennis. Il a fait la une des journaux à cause d'un événement inhabituel : En janvier 2020, la police espagnole a constaté que son ancienne maison à Majorque était occupée par un homme du nom de Georg Berres. Celui-ci avait reçu 4000 euros par jour d'une production de films pornographiques pour tourner dans la résidence.

Boris Becker s'était défendu d'avoir quitté sa propriété.