Brigitte Bardot "arrogante et insolente" : elle explique son caractère volcanique

Brigitte Bardot "arrogante et insolente" : elle explique son caractère volcanique

Qui se frotte à elle se fait piquer. Brigitte Bardot ne mâche pas ses mots et n'hésite pas à dire la vérité à tout le monde. Mais son tempérament découle d'un malaise plus profond...

Brigitte Bardot, diablesse de feu au cinéma, a souvent été accusée d'avoir un tempérament de feu. L'actrice, connue pour ses répliques sans filtre, son expression très directe et ses positions sociales et politiques, a justifié cette attitude parfois controversée dans le magazine Gala. Dans un dossier consacré à la célébrité et à la manière de s'en servir, l'icône du septième art évoque sa double carrière, sur grand écran puis un peu plus dans l'ombre, dans la défense des droits des animaux... et explique qu'elle a toujours porté un masque en public pour se protéger.

Le cinéma m'a fait beaucoup pleurer

La critique et le public l'adorent, chez Vadim, Godard ou Clouzot. Mais Brigitte Bardon a beaucoup souffert d'une telle exposition. J'avais deux vies", dit la compagne de Bernard d'Ormale. La vie au cinéma, que je n'aurais jamais imaginée aussi incroyable, magnifique et époustouflante. Elle m'a fait vivre des aventures formidables, m'a fait rencontrer des gens merveilleux et m'a transformée en icône. Mais cela m'a aussi privé de ma liberté. M'a souvent fait pleurer. M'a trop souvent entraînée dans des abîmes de désespoir dont je suis miraculeusement sortie. C'est sur les épreuves que se construit le succès - si on n'en meurt pas ! Mais cette célébrité m'a aussi permis de "démarrer" ma deuxième vie.

Je cache tout cela sous une certaine arrogance.

La protection des animaux est en effet rapidement devenue son cheval de bataille. Certes, la cause lui tient à cœur depuis 1962, date à laquelle elle a milité pour le pistolet d'abattage sans douleur dans les abattoirs, mais elle lui a aussi souvent été reprochée. "J'ai tout recommencé depuis le début, se souvient-elle. J'ai dû tout apprendre, tout endurer, tout donner pour créer ma fondation. On m'a ridiculisée, on m'a reproché de ne faire cela qu'à des fins publicitaires. Là aussi, j'ai beaucoup pleuré, beaucoup désespéré. Je suis de nature craintive, timide et inquiète, mais je cache tout cela sous une arrogance et un culot qui me rendent forte. C'est le courage qui domine mon caractère, je n'abandonne pas !"

Vous trouverez l'interview de Brigitte Bardot dans le magazine Gala, n° 1500 du 10 mars 2022.