"Brigitte Bardot, c'est ma copine" assure Eric Zemmour : elle lui dit les 4 vérités...

"Brigitte Bardot, c'est ma copine" assure Eric Zemmour : elle lui dit les 4 vérités...

La star du cinéma français a lancé un appel fort à Eric Zemmour, lui reprochant ses positions sur la chasse et le bien-être animal. Alors que le candidat à la présidentielle s'est vanté d'être ami avec l'actrice, celle-ci a de son côté montré sa colère face à ses propos qu'elle a qualifiés d'"intolérables".

Invité de C à vous sur France 5 le 16 février 2022, Eric Zemmour avait affirmé être proche de Brigitte Bardot dans un reportage sur sa campagne. L'icône du cinéma s'est adressée à lui quelques jours plus tard, non pas pour vanter ou confirmer une amitié, mais pour s'indigner de la situation des animaux en France, que le candidat d'extrême droite ne défend guère.

Dans une lettre ouverte à l'en-tête de sa fondation, mais que Brigitte Bardot signe personnellement pour Eric Zemmour, l'actrice de 87 ans ne mâche pas ses mots. Elle se dit "profondément choquée" par les "propos insupportables" d'Eric Zemmour à l'encontre des animaux.Hugo Clément, journaliste et militant de la cause animale, qui a relayé le tweet de l'icône, rappelle que le candidat à la présidentielle "soutient les chasses les plus cruelles, l'élevage intensif et veut abroger la loi sur la maltraitance (cirques, delphinariums...) votée en 2021".

"Vous ne pouvez et ne devez pas anéantir du jour au lendemain tous les efforts de mon combat acharné depuis 50 ans", déclare cette femme qui ne mâche pas ses mots et défend des positions controversées. Elle n'épargne pas l'homme politique de 63 ans en écrivant qu'"un cœur sec, indifférent à la souffrance humaine et animale, ne peut pas sauver la France ni devenir président. L'erreur est humaine, mais la gravité profonde de vos propos ne l'est pas. (...) Pourquoi autoriser des chasseurs à utiliser des armes de guerre sophistiquées pour tuer un pauvre animal sans défense ? (...) Voilà, cher Eric Zemmour, ce que je voulais vous dire".

Le 15 février, lors d'un grand discours devant le Mouvement de la ruralité, l'ancien parti Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT), Eric Zemmour avait fait sa déclaration aux chasseurs, "amoureux de la nature" : "Je refuse et je refuserai que quiconque vous interdise de chasser. Les vrais défenseurs de l'environnement, c'est vous" et non "les citadins qui veulent des chevreuils comme dans Bambi". Réagissant au drame de la mort d'une randonneuse dans le Cantal, abattue par une jeune chasseuse, le leader de Reconquête avait une nouvelle fois soutenu les chasseurs en rappelant au micro de BFMTV que la chasse était "une tradition française" : "Ce n'est pas un simple loisir, c'est une tradition millénaire. C'est une des premières activités de l'homme".