Cédric Jubillar maltraité en prison : Ce dangereux détenu qui l'a pris sous son aile...

Cédric Jubillar maltraité en prison : Ce dangereux détenu qui l'a pris sous son aile...

Cédric Jubillar, incarcéré à la prison de Toulouse-Seysses, a été protégé par un autre détenu qui l'a défendu contre les autres prisonniers. Moqué par de nombreux détenus, le peintre-applicateur a pu trouver du réconfort auprès d'un Corse au lourd passé.

Cédric Jubillar, incarcéré depuis le 18 juin 2021 à la prison de Toulouse-Seysses pour "meurtre sur conjoint", y a fait la connaissance de Marco, un détenu d'origine corse de 36 ans au lourd passé judiciaire. Selon Le Parisien, l'homme se trouvait également à l'isolement et occupait la cellule 9, située à côté de la cellule numéro 10 où le peintre-applicateur de 34 ans est actuellement incarcéré. Les deux hommes ont rapidement discuté à travers les murs de la prison et se seraient même liés d'amitié.

"Je parlais de plus en plus à Cédric. Il a fini par me faire confiance parce que je l'ai défendu devant tout le monde. Les autres détenus l'insultaient ou se moquaient de lui. Finalement, j'ai pris la parole et je leur ai dit de se calmer", a confié Marco. Le mari de Delphine Jubillar aurait été "impressionné" par le passé de Marco, qui avait déjà passé près de dix ans en prison et était considéré comme un détenu particulièrement surveillé. Selon Le Parisien, il était le seul à être menotté lors de ses déplacements.

Interrogé par les enquêteurs, Marco avait également révélé d'autres confidences de Cédric concernant l'infirmière d'Albi, disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-Les-Mines. Cédric lui aurait confié qu'il avait tué sa femme et l'avait enterrée près "d'une ferme qui a brûlé". Le père de Louis et d'Elyah serait alors très inquiet de voir le corps de sa femme devenir visible avec le temps et aurait demandé à Marco de transporter son corps dans la région de Montauban (où réside l'amant de sa femme), avec l'aide de sa nouvelle amie Séverine qui, selon Marco, aurait également agi en toute confiance quant à l'endroit où se trouverait le corps de Delphine.

Suite à ces révélations, Séverine a été arrêtée par les enquêteurs le 15 décembre 2021 pour "recel de cadavre". Moins de 48 heures après son arrestation, la nouvelle petite amie de Cédric a toutefois été relâchée, faute de preuves.

Interrogé sur ses motivations, Marco a indiqué qu'il espérait que la justice réponde aux questions des enfants du couple Jubillar. "Marco jure qu'il n'a aucun intérêt à dénoncer Cédric : De toute façon, il aurait été libéré sous peu", peut-on lire dans Le Parisien.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de l'affaire.