Delphine Jubillar enterrée dans une ferme incendiée ? "Cédric ne cesse de semer de fausses pistes"

Le corps de Delphine Jubillar est-il enterré dans l'exploitation agricole qui a été carbonisée en avril 2021 à Cagnac-Les-Mines ? Convaincu que Cédric est un abominable manipulateur, l'un des avocats d'une cousine de l'infirmière d'Albi a dénoncé le machiavélisme du peintre-vernisseur.

Le corps de Delphine Jubillar a-t-il été enterré près d'une exploitation agricole à Cagnac-Les-Mines, comme l'avait indiqué l'un des anciens codétenus de Cédric ? Selon Philippe Pressecq, l'avocat de Lolita E., une cousine de Delphine qui s'est constituée partie civile, cette hypothèse n'est qu'un mensonge sournois du mari de l'infirmière d'Albi. Il a déclaré aux journalistes de Libération : "Je ne crois pas une seconde à cette histoire de ferme. Cédric Jubillar continue à semer de fausses pistes. Il joue avec tout le monde : la famille de la victime, les gendarmes, les juges, les médias et même ses prétendus complices !"

Accusé d'être un "manipulateur" par "l'homme de loi", ce dernier soupçonne même le peintre-applicateur de s'amuser à diffuser de fausses informations sur la disparition et peut-être le meurtre de la mère de Louis et Elyah. "Depuis le début de cette affaire, on voit son besoin de rester sous les feux de la rampe par la provocation, caché dans sa forteresse de déni. Avant, c'était sur les réseaux sociaux, maintenant, c'est depuis sa prison... C'est un manipulateur qui doit profiter des effets de ses coups de gueule", a-t-il ajouté, convaincu que le corps de Delphine Jubillar ne se trouvait pas "près de la ferme qui a brûlé", comme l'avait affirmé un ancien codétenu de Cédric à la prison de Toulouse-Seysses.

Pour rappel, ce détenu, libéré depuis, avait affirmé aux enquêteurs que Cédric lui avait demandé de déterrer le corps de sa femme avec l'aide de sa nouvelle compagne, Séverine, qui aurait été informée de l'endroit exact où le corps de Delphine Jubillar avait été retrouvé.

Jean-Baptiste Alary (l'un des avocats de Cédric), convaincu de l'innocence de son client, a également rejeté cette hypothèse. "L'hypothèse de cette ferme fait partie de la procédure depuis le début, elle a dû être fouillée dix fois. Une fois de plus, le parquet nous sert du réchauffé [...] pour masquer le fait qu'il n'y a pas d'avancée concrète dans le dossier", avait-il confié.

Cédric Jubillar est présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise dans cette affaire.