Festival de Cannes 2018 : Terry Gilliam sera-t-il privé du film de sa vie ?

Le Festival de Cannes approche à grands pas, mais cette année, le sort du film de Terry Gilliam est scellé.

Festival de Cannes 2018 : Terry Gilliam sera-t-il privé du film de sa vie ?

Le Festival de Cannes approche à grands pas, mais cette année, le sort du film de Terry Gilliam est scellé.

On l'a surnommé "le film maudit". L'homme qui tua Don Quichotte a connu des débuts chaotiques, et il aura fallu beaucoup d'efforts et de détermination pour en achever la réalisation. Adaptation libre de l'oeuvre de Cervantes, L'homme qui tua Don Quichotte démarre au début du siècle, mais les catastrophes s'enchaînent. Avec Johnny Depp et Jean Rochefort qui portent les rôles principaux, le tournage est rendu impossible, d'abord par plusieurs problèmes de santé du côté de Jean Rochefort, puis par une tempête qui compromet les lieux de tournage.

Diagonal

Mais Terry Gilliam est déterminé, il met tout en oeuvre pour que son projet voie le jour. Malheureusement, bientôt, ce sont des financements qui lui manquent. Les producteurs et acteurs s'enchaînent pour porter le projet maudit. Le réalisateur croit voir un espoir en trouvant le producteur Paulo Branco, mais ils se séparent finalement pour divergences d'opinions artistiques et financiers.

Finalement, L'homme qui tua Don Quichotte se termine enfin en 2017, avec cette fois les acteurs Jonathan Pryce et Adam Driver, 25 ans après que le projet ait démarré. Alors que la malediction semblait prendre fin, Paulo Branco demande les droits du film et l'annulation de la projection prévue en clôture du Festival de Cannes. La joute entre le producteur Paulo Branco et le réalisateur Terry Gilliam compromet de nouveau l'avenir du film, rendu une fois de plus incertain.

Le film sera projeté le 19 mai, mais ce lundi 7 mai a lieu une audience pour déterminer ce qu'il adviendra du film au Festival de Cannes. La décision finale sur les droits aura quant à elle lieu le 15 juin.