Affaire Hamraoui : après sa femme Hayet, c'est au tour d'Éric Abidal d'être entendu par la police

Affaire Hamraoui : après sa femme Hayet, c'est au tour d'Éric Abidal d'être entendu par la police

Après Hayet Abidal, c'est au tour de son mari, dont elle est en train de divorcer, d'être entendu par la police dans le cadre de l'agression de la joueuse du PSG Kheira Hamraoui.

L'enquête sur les agresseurs de Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain brutalement attaquée à la barre de fer le 4 novembre dernier, se poursuit. Alors que les enquêteurs s'étaient d'abord concentrés sur le cas de sa coéquipière en club et en équipe nationale Aminata Diallo, les soupçons se portent désormais sur une histoire de querelle amoureuse. Sur cette piste, le nom d'Éric Abidal est très vite apparu, puisque la puce du téléphone portable de la joueuse de 31 ans est au nom de l'ancien joueur de l'équipe de France (Les Bleus).

Après avoir révélé à son épouse Hayet qu'il avait entretenu une relation extraconjugale avec la sportive rencontrée à Barcelone, Éric Abidal a été entendu par les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire de Versailles. Mardi 21 décembre, l'ancien défenseur de 42 ans s'est rendu dans les Yvelines pour y être entendu comme témoin, comme le rapporte L'Équipe. Selon les informations du média sportif, il a été interrogé sur sa relation avec la victime Kheira Hamraoui.

Éric Abidal a donc été entendu au lendemain de son épouse Hayet, qui a rapidement demandé le divorce et avec qui il a quatre filles et un fils. Mardi, la belle brune de 38 ans a fait savoir via son compte Instagram qu'elle venait d'être entendue par les enquêteurs. "Soulagée. Heureux. J'ai enfin été entendue hier après-midi par la DRPJ de Versailles, comme je l'avais demandé, en tant que simple témoin", a-t-elle déclaré.

Retour sur les faits

Le 4 novembre dernier, Kheira Hamraoui a été victime d'une agression très violente à Chatou, dans les Yvelines, à proximité de son domicile. La police privilégie la piste d'une querelle amoureuse, après avoir d'abord soupçonné sa coéquipière du PSG, Aminata Diallo. La puce du téléphone portable de la joueuse est au nom d'Éric Abidal et la proximité entre les deux est finalement révélée. Depuis, Kheira Hamraoui a repris l'entraînement, tout comme Aminata Diallo, même si les relations entre les deux footballeuses semblent être tendues depuis cet événement.