Agnès Buzyn : le mari de l'ex-ministre menace de la décapiter

Agnès Buzyn : le mari de l'ex-ministre menace de la décapiter

Selon les informations du Point, Yves Lévy, le mari de l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn, a été menacé de mort par décapitation. Sa femme est sous protection policière depuis plusieurs mois.

Agnès Buzyn et son mari Yves Lévy forment un couple en difficulté depuis la crise du Covid 19. Selon les informations du Point, alors que l'ancienne ministre de la Santé est placée depuis quelques mois sous la protection du SDLP, son mari, ex-patron de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) jusqu'en 2018, a déposé plainte car il a été menacé de décapitation, selon le site de l'hebdomadaire. Une enquête est actuellement en cours, menée par la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire.

En février, Yves Lévy a reçu deux messages rédigés par un homme de 44 ans, né en France mais résidant en Suisse. Il est déjà connu de la police, mais les enquêteurs ne sont pas sûrs du nom de l'auteur de ces courriels. "Lorsqu'une vidéo reprenait des images du DRH d'Air France bousculé par des salariés mécontents, elle était commentée de la manière suivante : 'La vidéo montre ce qui peut t'arriver dans le meilleur des cas' et sur la deuxième vidéo 'ce qui peut t'arriver dans le pire des cas', ces dernières images montrant une scène de décapitation à la guillotine", précise Le Point.

La crise sanitaire qui a éclaté en mars 2020 a eu des répercussions importantes sur Agnès Buzyn et son mari. Victimes d'insultes antisémites de la part de la fachosphère et des conspirationnistes, ils ont également fait partie des cibles de ceux qui critiquaient la communauté scientifique et les décisions prises à l'époque par le gouvernement. A l'approche de la pandémie, elle a quitté le gouvernement après que Benjamin Griveaux s'est retiré de la campagne pour les élections municipales de 2020 à Paris afin de lui succéder comme tête de liste LREM, sans succès. Il y a un an, elle est devenue l'envoyée de la directrice générale de l'OMS pour les affaires multilatérales. Le professeur Lévy est pour sa part un spécialiste du VIH et ce qui lui a valu le plus d'attaques est certainement "son implication dans la création du laboratoire de Wuhan en Chine en 2017, inauguré la même année par Bernard Cazeneuve, alors Premier ministre", poursuit Le Point.

Dans cette situation délicate, le couple peut compter sur le soutien de sa famille : L'hématologue de profession est la mère de deux fils issus de son premier mariage avec Pierre-François Veil, l'un des fils de Simone Veil. L'un d'eux est Lucas, marié à Nelly Auteuil, la fille de Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart. Avec Yves Lévy, elle a un autre enfant, Alexandre, né en 2000.