Amputation de Bruno Rodriguez : L'ancien joueur du PSG "n'avait plus de vie

Amputation de Bruno Rodriguez : L'ancien joueur du PSG "n'avait plus de vie

Quelques jours après avoir été amputé d'une partie de la jambe droite, l'ancien footballeur professionnel Bruno Rodriguez a évoqué le calvaire qu'il a enduré pendant des années en raison de blessures répétées.

C'est une histoire tragique. Celle d'un ancien footballeur professionnel qui a subi plusieurs blessures graves au cours de sa carrière et qui a été amputé d'une partie de la jambe droite à la suite d'infiltrations répétées pour masquer la douleur. A seulement 49 ans, Bruno Rodriguez, qui a notamment joué une saison au Paris Saint-Germain, n'en pouvait plus et a dû se résoudre à cette opération irréversible. Quelques jours après l'opération, l'ancien footballeur s'est confié au journal Le Républicain Lorrain et était visiblement de bonne humeur. "L'opération s'est bien passée. Je la prends plutôt bien. Et maintenant, place à la rééducation", a-t-il expliqué.

Après une brillante carrière de près de 15 ans, qui l'a mené en Angleterre et en Espagne, Bruno Rodriguez a pris sa retraite en 2006 et s'est installé en Corse, dans sa ville natale de Bastia. Des années de haut niveau et des blessures qui ont eu raison de sa jambe droite, comme il l'explique. "Après toutes les infiltrations que j'ai faites pendant ma carrière et les entorses que j'ai eues, on a essayé de réparer plus ou moins ce qui pouvait l'être, et ça n'a pas marché. Mais là, j'avais trop mal. Je n'avais plus de vie", se souvient l'ancien attaquant, qui a été contraint de prendre une décision radicale pour remédier à la situation : "Nous avons pris la décision de couper. J'étais arrivé au point zéro. Je ne pouvais plus rien faire, je ne pouvais plus conduire, je ne pouvais plus sortir. (...) Les dernières années n'étaient pas agréables à vivre".

La décision a été difficile, mais en même temps, je suis presque soulagé.

Pour Bruno Rodriguez, la décision a forcément été compliquée, mais face à une situation devenue si problématique, il pense avoir fait le bon choix. "La décision a été difficile à prendre, mais je suis presque soulagé. J'ai hâte de voir comment les choses vont évoluer : maintenant, il y a des matériaux plutôt bons, donc je pense que ça devrait bien se passer", assure-t-il.

Bruno Rodriguez est ému par les nombreux hommages qu'il a reçus ces derniers jours de la part de ses anciens clubs et coéquipiers.

Retrouvez l'interview complète de Bruno Rodriguez sur le site du Républicain Lorrain.