Anna Delvey : l'arnaqueuse paie une fortune pour Inventing Anna !

Anna Delvey : l'arnaqueuse paie une fortune pour Inventing Anna !

Après "L'arnaqueur de Tinder", qui avait fait couler beaucoup d'encre, Netflix a trouvé son pendant féminin : Anna Sorokin ! La jeune femme, qui prétendait être une héritière russe pour arnaquer les hommes à New York, a fait l'objet d'une série intitulée "Inventing Anna". Pour en obtenir les droits, Netflix a dû sortir le porte-monnaie et payer une somme incroyable. Cependant, la jeune femme ne réussira pas tout...

Il est possible de gagner de l'argent en trichant ! Après le grand succès du documentaire L'arnaqueur Tinder, Netflix a lancé la série Inventing Anna, qui traite plus ou moins du même sujet. Produite par Shonda Rhimes (Grey's Anatomy, Scandal, Murder, La chronique de Bridgerton...), la série raconte l'histoire d'une jeune femme russe qui a réussi à s'infiltrer dans les meilleurs quartiers de New York pour y mener la grande vie aux dépens d'hommes riches.

Cette série populaire n'a toutefois pas été facile à produire : Il a d'abord fallu acquérir les droits sur la vie de la jeune femme, qu'elle a cédés pour 370.000 dollars. Un gros chèque pour la plateforme, qui voulait faire de cette série sa nouvelle série tendance. Mais un chèque qui n'ira pas directement dans les poches de la célèbre Anna.

Nous vous l'expliquons ! Cette jeune femme, dont le vrai nom est Anna Sorokin et qui se faisait appeler Anna Delvey par ses "pigeons", a été condamnée par un tribunal de New York après ses actes. Seulement, dans cet État en particulier, il existe une jurisprudence (appelée "Sons of Sam") qui interdit à une personne précédemment condamnée de percevoir de l'argent pour les droits qu'on pourrait lui demander.

Une loi qui a été adoptée lorsque David Berkowitz, un tueur en série des années 1970, s'est vu proposer de l'argent pour écrire ses mémoires. Anna ne peut donc pas encaisser l'argent qu'elle a gagné... du moins pas avant d'avoir remboursé ses victimes ! Ses comptes ont d'ailleurs été bloqués en 2019. Près de 200 000 dollars américains ont par exemple été utilisés pour renflouer les comptes, 25 000 dollars américains pour payer les amendes de l'État et 75 000 dollars américains pour les avocats.

Aujourd'hui, il ne lui reste "plus" que 22 000 dollars, qu'elle peut désormais utiliser puisque les juges ont tout débloqué. Plusieurs voix s'étaient élevées contre la somme débloquée par Netflix, la trouvant bien trop élevée pour une femme qui a ruiné la vie de nombreuses personnes. La véritable Rachel, jouée dans la série par l'actrice Katie Lowes, avait notamment fait part de son incompréhension.

"Je pense que promouvoir toute cette histoire et célébrer une personne sociopathe, narcissique et criminelle établie n'est pas une bonne chose", avait-elle déclaré, en colère.