Barbara Opsomer bientôt de retour au bloc opératoire : "J'ai des cellules cancéreuses partout sur...".

Barbara Opsomer bientôt de retour au bloc opératoire : "J'ai des cellules cancéreuses partout sur...".

Barbara Opsomer s'est dévoilée comme jamais auparavant lorsqu'elle a reçu Jeremstar chez elle pour son émission YouTube "Baby Story". L'ancienne candidate a notamment abordé un sujet très délicat, à savoir qu'elle est atteinte de cellules cancéreuses dans l'utérus.

C'était un Noël avant l'heure pour Barbara Opsomer et Jeremstar ! Le youtubeur a lancé les festivités dans l'émission Baby Story, à laquelle l'ancienne candidate de télé-réalité était invitée. Cette dernière a eu l'occasion de s'exprimer comme jamais auparavant sur différents sujets. Jeremstar l'a notamment poussée à s'exprimer sur la "période un peu stressante" qu'elle traverse actuellement.

"Cela vient du papillomavirus, tu avais des problèmes avec cela depuis un certain temps et tu as appris que tu avais des cellules cancéreuses dans l'utérus", a-t-il déclaré. La mère de Gabriel (7 mois) a confirmé : "C'est exact. En fait, il y a dix ans, j'ai fait un frottis et je suis allée voir une spécialiste qui m'a dit que je devais faire attention parce que j'étais porteuse du papillomavirus et que je devais mener une vie irréprochable. Mais c'était la période où je m'en fichais, même si elle m'avait dit : "Revenez me voir l'année prochaine, il faut vraiment que nous fassions attention à ça". Et en effet, j'ai laissé traîner les choses pendant dix ans", a-t-elle expliqué avec regret.

Lors d'un nouveau frottis, les résultats n'étaient évidemment plus bons. Elle a annoncé : "C'était réparti partout dans l'utérus, donc j'ai des cellules cancéreuses partout, je suis toujours au stade 3, donc la prochaine étape est une opération". Une étape décisive que Barbara Opsomer redoute beaucoup ?

"J'ai de la chance, il aurait été difficile de me faire enlever l'utérus, surtout à mon âge. On ne sait jamais si j'ai encore envie d'avoir un deuxième enfant, même si je n'en ai pas envie pour le moment. De plus, il est très difficile pour une femme de se faire retirer l'utérus. Ce qui me bouleverse - et j'ai parlé de mon terrible accouchement - c'est que je vais devoir me faire opérer à nouveau. J'ai peur de ce jour, mais maintenant j'espère que tout sera enlevé et que je n'aurai plus de problèmes après", a-t-elle conclu.