Bryan Balsiger se fait une grosse frayeur : il est chassé de son cheval - des images impressionnantes !

Bryan Balsiger se fait une grosse frayeur : il est chassé de son cheval - des images impressionnantes !

Dimanche 20 mars, lors du prestigieux Saut Hermès au Grand Palais Ephémère, la jument du cavalier suisse Bryan Balsiger s'est fait peur en chutant lourdement et en se blessant à une jambe. Choqués, le jeune homme de 24 ans et la propriétaire de l'animal ont pleuré.

Voilà une scène qu'aucun amateur d'équitation n'aime voir lors d'un concours ! Alors que le Jumping Hermès se déroulait ce week-end au Grand Palais à Paris, le jeune cavalier suisse Bryan Balsiger a vu sa jument Twentytwo des Biches chuter lourdement en avant alors qu'il venait de terminer son parcours lors de cette prestigieuse épreuve. L'animal, effrayé et blessé à la jambe, a ensuite eu du mal à se relever et s'est cabré assez violemment.

Après avoir tenté de calmer le cheval pendant plusieurs minutes, les organisateurs ont réussi à lui mettre une attelle à la jambe et à l'évacuer en ambulance. Le cavalier et la propriétaire du cheval, Christiana Brechtbühl, étaient en larmes, mais ont pu obtenir des organisateurs du tournoi la bonne nouvelle que la jument allait mieux. "Je voudrais vous donner des nouvelles de Twentytwo des Biches, la jument de Bryan Balsiger. Comme vous l'avez vu, ils sont tombés, mais Twentytwo va bien. Elle est en route pour la clinique la plus proche où elle sera prise en charge. Je tiens à remercier les équipes de secours qui ont été très efficaces", a déclaré Sylvie Robert, responsable de la compétition, selon Eurosport.

"J'ai une pensée particulière pour sa propriétaire et son cavalier, qui ont été très émus par cet accident de parcours. Elle va bien, c'est le principal, et nous lui souhaitons un prompt rétablissement". Le jeune cavalier avait pourtant commencé la compétition sans problème avec le même cheval. Celui-ci s'était classé cinquième aux derniers Jeux olympiques. Depuis le début de l'année, il avait enchaîné les podiums et était considéré comme le favori pour une nouvelle place sur le podium. Il a laissé la place au Français Kevin Staut, 41 ans, qui faisait son retour après une période de disette de plusieurs années. Le chouchou du public normand a déclaré qu'il se sentait comme chez lui sur le parcours.

"Gagner à Paris après deux ans d'absence, c'est un bon sentiment. Nous avons besoin de ce genre de choses pour repartir ensemble - l'équipe de France et tous les cavaliers français - dans la bonne direction. Cela fait du bien à tout le monde. C'est ma victoire, mais aussi la victoire de tous les Français". a-t-il déclaré. Il avait été champion olympique en 2016, mais n'avait pas participé aux Jeux de Tokyo en raison de chevaux trop faibles.