CAN 2022 : Scandale lors de Tunisie-Mali, interrompu avant la fin, arbitre victime d'un coup de chaleur ?

CAN 2022 : Scandale lors de Tunisie-Mali, interrompu avant la fin, arbitre victime d'un coup de chaleur ?

C'est l'une des affaires qui agitent actuellement le monde du football. Alors que la CAN vient à peine de commencer, plusieurs accidents ont eu lieu lors du match entre la Tunisie et le Mali. L'arbitre, qui a été mis en cause, pourrait avoir des circonstances atténuantes.

La Coupe d'Afrique des Nations 2022 a débuté il y a quelques jours seulement, mais les premiers scandales ont déjà éclaté. La compétition, qui a lieu tous les deux ans, se déroulera cette année au Cameroun et réunira les plus grandes stars du continent. Mohamed Salah tentera de mener l'Égypte en finale, tandis que Riyad Mahrez et les Fennecs d'Algérie tenteront de réaliser le doublé, deux ans après leur victoire contre le Sénégal. Pour leur premier match, la Tunisie et le Mali, qui se sont affrontés hier après-midi, ont eu droit à une rencontre complètement folle...

Alors que le Mali menait 1-0 dans les dernières minutes du match, l'arbitre Janny Sikazwe a décidé de siffler la fin du match à la 85e minute, soit cinq minutes avant la fin du temps réglementaire ! Après un appel des joueurs, l'arbitre a décidé de reprendre le jeu, mais il a sifflé la fin du match quatre minutes plus tard, toujours avant la fameuse 90e minute. Une décision incompréhensible pour les joueurs tunisiens, furieux contre l'homme en noir. Après de longues minutes de tergiversations, les organisateurs ont décidé de reprendre le match, mais toujours sous le coup de la colère, les Tunisiens ont catégoriquement refusé.

L'arbitre est transporté à l'hôpital après le match.

Une décision qui pourrait coûter aux Aigles de Carthage une défaite 3-0 sur tapis vert, mais l'affaire est probablement loin d'être terminée. Reste maintenant à savoir quelle mouche a piqué l'arbitre pourtant expérimenté Janny Sikazwe. Le journaliste Tarek Talaat rapporte qu'il a parlé au chef des arbitres et qu'il pourrait s'agir d'un problème médical. L'arbitre de 42 ans aurait en effet été victime d'une insolation, ce qui pourrait expliquer ses décisions étranges. Il aurait même été emmené à l'hôpital pour subir une série d'examens après le match.

Pour l'instant, ni l'arbitre ni les organisateurs de la CAN ne se sont exprimés sur le sujet, mais nous espérons pour ce magnifique tournoi que ce sera le dernier incident de ce type.