Clémentine Sarlat enceinte : son congé maternité perturbé par le Covid-19, "mode de repos non activé".

Clémentine Sarlat enceinte : son congé maternité perturbé par le Covid-19, "mode de repos non activé".

Clémentine Sarlat est enceinte de son troisième enfant, né de son union avec Clément Marienval. Et c'est la dernière ligne droite ! Depuis le 17 janvier 2022, elle est en congé de maternité. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Pour Clémentine Sarlat, actuellement enceinte de son troisième enfant, la date de l'accouchement se rapproche. L'épouse de Clément Marienval a pris son congé de maternité le 17 janvier 2022. Et on peut dire que sa première semaine s'annonce mouvementée.

Lundi, la journaliste sportive spécialisée dans le rugby, l'athlétisme et le tennis (elle est professeur diplômée de yoga pré et postnatal, anime trois podcasts et intervient occasionnellement à la télévision) a annoncé à sa communauté que son congé maternité venait de commencer. À cette occasion, elle a également révélé le sexe de son troisième bébé. "Neuvième mois ... la dernière étape avant la troisième petite fille. Yes, chez nous, il n'y a que du girl power... Mode congé maternité activé. Mode construction de nid activé (yep, nous sommes des mammifères et à la fin de la grossesse, on a généralement envie de tout redécorer, de nettoyer, de ranger ... pour se préparer à l'arrivée du bébé ... même si on est une grande bordélique comme moi)", a-t-elle écrit. Et elle soulignait que le "mode repos n'est pas vraiment activé avec Baby cas contact".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Clementine Sarlat (@clemsarlat)

Les internautes ont eu le plaisir de découvrir Clémentine Sarlat et sa petite Jasmine (1 an) dans sa story. L'heureuse maman d'Ella (4 ans) s'est filmée en train de couvrir sa fille de baisers. Vers la fin de la journée, elle a toutefois annoncé une mauvaise nouvelle. La belle blonde de 33 ans a partagé la capture d'écran d'un e-mail expliquant que la crèche de Jasmine allait fermer pendant une semaine, car trois enfants avaient été testés positifs au Covid-19. "Et vive le congé maternité en mode crèche", a-t-elle ensuite écrit en légende d'une photo d'elle et de ses filles.

Clémentine Sarlat va donc accoucher dans un contexte particulier, lié à la crise sanitaire. Elle n'a cependant pas l'intention de se rendre à l'hôpital. Comme pour Jasmine, elle souhaite mettre au monde son troisième enfant à la maison. "J'ai accouché à la maison. Cela a été l'expérience la plus extraordinaire de ma vie. (...) Quand on est à la maison, on a sa sage-femme. On ne peut que se sentir à l'aise. Cela ne doit pas toujours bien se passer, mais les conditions de base sont en tout cas là et sont respectées. Bien sûr, il y a des transferts d'urgence", a-t-elle déclaré à Loopsider en novembre dernier.