Dans l'émission "Touche pas à mon poste" : une spectatrice s'effondre en direct et est évacuée du plateau.

Dans l'émission "Touche pas à mon poste" : une spectatrice s'effondre en direct et est évacuée du plateau.

Mercredi 9 février 2022, une autre personne du public de Touche pas à mon poste a fait un malaise. Elle a été rapidement évacuée du plateau par le personnel de l'émission devant un Cyril Hanouna inquiet.

Le direct de Touche pas à mon poste a été brièvement interrompu ce mercredi 9 février 2022. Alors que Cyril Hanouna donnait la parole à ses deux invités, Gaylord Leduc et Marisa, porte-parole du mouvement Convoi de la liberté, qui milite contre le carnet de vaccination, une spectatrice a eu un malaise.

Après un mystérieux bruit provenant du public, qui a laissé tout le monde perplexe, on a remarqué qu'une femme était emmenée hors du plateau par des agents de sécurité. Alerté par la scène, Cyril Hanouna s'est approché d'elle, inquiet. "Oula, ça va ?", lui a-t-il demandé avant de la laisser partir pour se reposer. Il l'a ensuite rassurée : "Ce n'est rien, c'est juste une personne qui ne se sent pas bien". L'animateur a ensuite repris le débat sur le Convoi de la liberté, qui appelle les citoyens à "rouler sur Paris" le samedi 12 février en signe de protestation. Une initiative inspirée par les récentes mobilisations à Ottawa, au Canada.

Ce n'est pas la première fois qu'une mésaventure arrive à Touche pas à mon poste. Récemment encore, un spectateur a été victime d'une crise d'épilepsie et a crié très fort depuis sa place au premier rang. Là encore, il avait été rapidement pris en charge, puis évacué. "C'est un garçon qui a fait une petite crise d'épilepsie qui vient nous voir et nous sommes à chaque fois très heureux. Ça va s'améliorer, c'est impressionnant, mais ça va s'améliorer", avait précisé Cyril Hanouna.

Il est déjà arrivé que les chroniqueurs eux-mêmes ne se sentent pas à l'aise dans l'émission en direct. En 2020, Valérie Bénaïm avait été victime d'une inquiétante chute de tension dans C que du kif. Elle avait alors été contrainte de poursuivre l'émission à distance de sécurité, en s'allongeant sur un canapé pour reprendre des forces. "Elle s'est fait anesthésier la dent cet après-midi et elle a une petite baisse de tension, mais ce n'est pas grave. Si tu dois faire du bouche-à-bouche, je le ferai...", avait tout de même plaisanté Cyril Hanouna pour détendre l'atmosphère.