Décès d'Antoine Alléno : Le conducteur accusé était "tellement ivre" le soir du drame

Décès d'Antoine Alléno : Le conducteur accusé était "tellement ivre" le soir du drame

Il avait la vie devant lui, mais tout s'est écroulé : Antoine Alléno, jeune chef prometteur et fils de la légende de la gastronomie Yannick Alléno, est mort brutalement dimanche soir à Paris après une violente collision avec un automobiliste. Un véritable drame dont la police tente désormais de comprendre les raisons. Problème : l'homme mis en cause affirme ne se souvenir de rien à cause de l'alcool.

"Trop ivre" pour s'expliquer ? C'est en tout cas ce qu'affirme le chauffard accusé d'avoir tué une personne (Antoine Alléno, 24 ans) et d'en avoir blessé deux autres dans un accident survenu dimanche soir 8 mai 2022 à Paris. Le jeune homme de 24 ans, originaire du Val d'Oise, qui venait de voler l'Audi responsable du drame, avait été interpellé à pied quelques minutes après la collision par un commissaire qui se trouvait là par hasard.

Après avoir refusé de se soumettre à un alcootest, il a été, selon les informations du journal Le Parisien, conduit à l'hôpital où il a subi une prise de sang qui s'est révélée positive à l'alcool, mais aussi à la drogue. Étant donné qu'il se trouvait en garde à vue depuis les faits, il n'a pas donné d'explication à son terrible geste, arguant qu'il était "trop ivre" et qu'il ne se souvenait de rien.

Selon une source policière, confiée au journal Le Parisien, ce jeune homme, connu des services de police pour des délits mineurs et un crime violent, "n'était pas une grosse pointure du banditisme, plutôt un petit délinquant sans histoire". Pourtant, c'est lui qui s'est présenté dimanche soir devant un restaurant très chic du 7e arrondissement de Paris et a présenté un ticket au voiturier pour récupérer la fameuse Audi.

Le problème, c'est que la voiture ne lui appartenait pas, mais à un Monégasque présent dans le restaurant et à qui il avait volé la marque. Le voiturier ne s'en est pas rendu compte et lui a remis le véhicule. Quelques minutes plus tard, il roulait à vive allure et a tenté de se faufiler entre un taxi et un scooter à un feu rouge, mais les a tous deux percutés. Antoine Alléno, le conducteur du deux-roues, est mort sur le coup, sa passagère a été grièvement blessée.

Un véritable drame qui a suscité de nombreuses réactions dans le monde de la cuisine. De nombreux chefs ont rendu un hommage appuyé au jeune homme. Son frère Thomas, également cuisinier et dévasté, lui a publié un très beau texte sur Instagram : "Mon frère... Mon amour ... Mon double ... Ma vie ... Tu vas tellement me manquer. Je ne trouve pas les mots pour te dire à quel point je t'aime et à quel point je suis fier de toi, de l'homme que tu étais.... Tu laisses un vide énorme, je t'aime tellement", a-t-il écrit en légende d'une photo d'eux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Thomas Alleno (@thomasalleno)

Son père, Yannick Alléno, qui fait partie du club très fermé des chefs ayant obtenu deux fois trois étoiles au guide Michelin, a pour sa part décidé de fermer le restaurant qu'ils partageaient pour "une durée indéterminée". Des anonymes ont déposé des fleurs devant la porte pour lui rendre un dernier hommage.