Décès de Mava Chou à 32 ans : Son compagnon Romain lui rend un hommage énigmatique

Décès de Mava Chou à 32 ans : Son compagnon Romain lui rend un hommage énigmatique

Mava Chou formait un couple youtube avec Adrien Czajczynski. Après la séparation de son mari, la vidéaste de 32 ans avait retrouvé l'amour et passait des journées tranquilles aux côtés de Romain...

Les fêtes de Noël ne seront plus jamais les mêmes pour son entourage. Le 23 décembre 2021, à quelques heures de Noël, la youtubeuse Mava Chou est décédée à l'âge de 32 ans. Cette mère de quatre enfants, qui s'était séparée de son mari Adrien Czajczynski, avait retrouvé l'amour dans les bras d'un certain Romain. Et si l'attention est davantage portée sur les raisons de ce drame, l'amoureux de la vidéaste lui a rendu hommage depuis le jour où cela s'est produit, loin des suspicions et des polémiques.

Je tiens à te remercier d'avoir veillé à ce que je sois protégée de tout cela.

Maëva Frossard, de son vrai nom, était apparue pour la dernière fois sur les réseaux sociaux le 18 décembre 2021, lors d'un séjour de montage à La Plagne Paradiski. Celui qui tenait l'appareil photo pour immortaliser ce moment, c'était Romain. Mon cœur, ce sera certainement ma dernière publication pour toi", a-t-il écrit. Avec cette photo, je veux que les gens se souviennent de toi. Ce souvenir d'une femme rayonnante, gentille, attentionnée, un peu folle, forte, courageuse et authentique. Je voudrais aussi te remercier d'avoir veillé, comme tu le savais, à me protéger de tout cela. Je sais et tu sais ce que nous avons été l'un pour l'autre et ce que nous resterons l'un pour l'autre. Je t'aime et je t'aimerai, mon cœur, mon ange".

Après sa rupture avec Adrien Czajczynski, Mava Chou a été au centre d'une vague de cyberharcèlement. Aujourd'hui, Romain appelle au respect et à la discrétion afin que ce schéma ne se reproduise pas "pour ses enfants".

Alors que la famille de Maëva Frossard a demandé que personne ne tente d'en savoir plus sur sa mort, l'AFP a révélé que l'influenceuse avait porté plainte contre son ex-mari et contre X pour harcèlement moral et incitation au suicide. "Malheureusement, elle est partie le jour de sa mort", a expliqué Me Stéphane Giuranna, avocat au barreau d'Épinal. Pour moi, cela s'apparente à un meurtre moderne. On peut tuer quelqu'un avec quelques mots, de fausses informations et du harcèlement. Il faut absolument que les autorités réagissent, renforcent les lois, donnent aux enquêteurs les moyens d'identifier les harceleurs qui sont des lâches, qui écrivent derrière leur écran et qui se sentent tout-puissants, il faut que la peur change de camp...".