Disparition de Delphine Jubillar : Le propriétaire de la fameuse voiture a-t-il un alibi ?

Disparition de Delphine Jubillar : Le propriétaire de la fameuse voiture a-t-il un alibi ?

La découverte d'un véhicule blanc pourrait-elle tout changer pour Cédric Jubillar ? Alors que l'homme est toujours accusé du meurtre de sa femme Delphine, son destin pourrait s'obscurcir ou s'éclaircir en fonction des prochaines expertises qui seront demandées, selon "Le Parisien", autour du sang retrouvé dans cette voiture et de l'éventuel alibi de son propriétaire.

L'homme à la voiture blanche a-t-il un alibi ? C'est la question que les enquêteurs vont désormais se poser dans l'affaire Jubillar ! Alors que la jeune infirmière est toujours portée disparue et que son mari Cédric est en prison pour un meurtre qu'il nie depuis des mois, l'énigme pourrait bien évoluer après la découverte de traces de sang dans le véhicule d'un ami du couple.

Ce dernier, prénommé Jérôme pour préserver son identité, possède une Peugeot 306 blanche selon Le Parisien et admet que Cédric Jubillar, qu'il transportait occasionnellement auparavant, aurait pu venir le voler en pleine nuit. Il explique notamment : "Il venait chez moi quand il voulait et entrait chez moi comme dans un moulin (...) Une fois, il est même entré pendant que je dormais, allongé dans mon lit, pour me demander des stupéfiants".

Sa porte d'entrée étant "toujours ouverte", Cédric Jubillar aurait donc pu se résoudre à utiliser le véhicule. Le trentenaire, qui habite à seulement 2,5 km de la maison des Jubillar, a-t-il cependant lui-même un alibi ? Il semble qu'il ne se souvienne pas aujourd'hui de son emploi du temps du jour de la disparition de l'infirmière et mère de deux enfants.

Cela n'a rien d'étonnant si l'on considère que cette soirée remonte maintenant à plus d'un an, en décembre 2020. La question de savoir s'il était réellement chez lui ou chez sa petite amie dans une commune voisine pourrait toutefois changer quelque chose pour les enquêteurs qui tentent de tirer l'affaire au clair. En tout cas, si le sang provient bien de Delphine Jubillar, il ne fait aucun doute que des recherches plus approfondies seront menées sur le déroulement de la journée et la complicité entre les deux hommes...

Cette découverte fait suite aux confidences que Cédric Jubillar avait faites à son codétenu Marco. Pendant les mois qu'ils ont passés ensemble en cellule, il se serait vanté d'avoir effectivement tué sa femme et d'avoir transporté son corps dans une voiture blanche qui ne lui appartenait pas. Pour rappel, Delphine Jubillar n'a plus donné signe de vie depuis la mi-décembre 2020. Son mari, qui avait signalé sa disparition, avait évoqué une promenade avec les chiens en pleine nuit, dont elle n'était pas revenue.

Après des recherches intensives et infructueuses, il a finalement été soupçonné après des déclarations contradictoires. Son fils avait également évoqué une dispute lors de la nuit fatidique. Après la séparation, le couple avait refait sa vie, chacun de son côté.

Cédric Jubillar est considéré comme innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à son procès.