Disparition de Delphine Jubillar : Le propriétaire de la voiture blanche fait des révélations inquiétantes !

Disparition de Delphine Jubillar : Le propriétaire de la voiture blanche fait des révélations inquiétantes !

Cédric Jubillar a-t-il utilisé la voiture blanche pour transporter le corps de sa femme Delphine ? C'est l'hypothèse qui prévaut depuis quelques jours chez les enquêteurs, après la découverte de traces de sang dans la voiture d'un de ses amis. Ce dernier, certain que Delphine Jubillar n'est jamais montée dans sa voiture, a fait des révélations troublantes à la police sur le comportement étrange de l'accusé...

Un homme discret d'une trentaine d'années qui vient de basculer dans l'horreur ! Depuis les révélations du codétenu de Cédric Jubillar, qui avait parlé d'une voiture blanche dans laquelle il aurait transporté le corps de sa femme Delphine, les enquêteurs étaient à la recherche de ce véhicule.

Il semblerait qu'ils l'aient trouvé : La voiture de Jérôme, une Peugeot 206 blanche, correspond à la description et des traces de sang ont été trouvées à l'intérieur. Pour le moment, les analyses sont en cours pour déterminer s'il s'agit du sang de Delphine, mais cela ne semble pas impossible au propriétaire de la voiture, qui témoigne que Cédric Jubillar avait un comportement particulier à son égard.

"Il venait chez moi quand il voulait et entrait chez moi comme dans un moulin (...) Une fois, il est même entré alors que je dormais, allongé dans mon lit, pour me demander des stupéfiants", a-t-il raconté aux enquêteurs, selon Le Parisien. Il a reconnu avoir emmené plusieurs fois Cédric Jubillar et ses enfants à l'école avec sa voiture.

Lorsque les enquêteurs lui demandent si Cédric a pu lui voler son véhicule pour une nuit, Jérôme ne ferme pas la porte à cette éventualité. "Comme je vous l'ai déjà dit, les clés de la 306 étaient soit sur le contact, soit posées sur une table près de l'entrée. Comme ma porte d'entrée était toujours ouverte, n'importe qui pouvait entrer à ce moment-là. Cédric pouvait donc venir au milieu de la nuit, prendre ma voiture et me la ramener sans que je m'en aperçoive".

Comme les deux hommes habitent à moins de trois kilomètres l'un de l'autre, il n'est pas improbable que Cédric Jubillar ait utilisé le véhicule blanc. Lorsque les enquêteurs ont commencé leurs investigations, ils ont trouvé la voiture de Delphine garée à l'envers devant la maison du couple et de la condensation, ce qui indiquait qu'elle avait été utilisée peu de temps auparavant.

De son côté, l'homme ne se souvenait pas vraiment de son emploi du temps le soir du crime, ne sachant pas s'il était chez lui ou chez sa petite amie dans une ville voisine.

Cédric Jubillar est présumé innocent des accusations portées contre lui jusqu'à son jugement définitif.