Disparition de Delphine Jubillar : Voiture blanche retrouvée, sinistre découverte à l'intérieur

Disparition de Delphine Jubillar : Voiture blanche retrouvée, sinistre découverte à l'intérieur

Un nouvel élément qui pourrait répondre à certaines questions ! Après que le codétenu de Cédric Jubillar a révélé des détails sur le meurtre présumé de sa femme Delphine, disparue depuis un an, les enquêteurs ont trouvé plusieurs traces de sang dans la voiture d'un ami de Cédric Jubillar. Des expertises ont déjà été lancées, mais cette découverte pourrait faire avancer l'enquête.

Sommes-nous sur le point de franchir une étape importante dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar ? Tout est possible après la découverte de traces de sang dans la voiture d'un ami de Cédric, son mari, emprisonné depuis plusieurs mois pour l'avoir tuée. Cette nouvelle étape fait suite aux révélations de Marco, le codétenu de l'accusé, qui avait fait part à la police de toutes les confidences que Cédric Jubillar avait reçues récemment.

Selon lui, l'homme, qui n'avait jamais craqué depuis plus d'un an, avait très bien avoué le meurtre de sa femme et raconté qu'il avait transporté le corps dans une voiture blanche. "Cédric aurait utilisé une voiture blanche. J'ai compris qu'il n'avait pas utilisé sa propre voiture pour la transporter. Il m'a dit qu'il n'avait pas utilisé sa propre voiture pour la transporter. Il m'a dit qu'il ne serait pas assez stupide pour utiliser sa propre voiture", avait-il expliqué à la police.

Les enquêteurs n'avaient cependant aucune trace de la voiture, le couple ne possédant qu'une voiture bleu marine. Ils ont alors étendu leurs recherches à des connaissances proches du couple qui pourraient également être propriétaires du véhicule blanc. Ils sont tombés sur un homme de 30 ans, appelé Jérôme pour des raisons d'anonymat, qui possédait une Peugeot 206 blanche. Ce dernier ne se souvient pas vraiment de son travail au moment des faits. Il raconte cependant à la police que Cédric Jubillar se permettait d'avoir de drôles de manières avec lui : "Il venait chez moi quand il voulait et entrait chez moi comme dans un moulin (...) Une fois, il est même entré pendant que je dormais et que j'étais dans mon lit pour me demander des stupéfiants. Comme ma porte d'entrée était toujours ouverte, n'importe qui pouvait entrer à ce moment-là. Cédric pouvait donc venir au milieu de la nuit, prendre ma voiture et me la rendre sans que je m'en rende compte".

Les traces de sang retrouvées à l'intérieur du véhicule pourraient être celles de Delphine Jubillar. Pour rappel, cette infirmière et mère de deux jeunes enfants a disparu en décembre 2020. Son mari Cédric avait d'abord évoqué une promenade au cours de laquelle elle avait disparu, avant d'être soupçonné sur la base de déclarations contradictoires et de celles de son fils (qui affirme l'avoir entendue se disputer cette nuit-là). Tous deux s'étaient séparés et avaient refait leur vie.

Cédric Jubillar est présumé innocent jusqu'à son procès.