Elisabeth Quin et le risque de devenir aveugle : Opération et grande déception

Elisabeth Quin et le risque de devenir aveugle : Opération et grande déception

Depuis quelques années, Élisabeth Quin souffre d'un double gaucom, une maladie qui pourrait la rendre aveugle. Malgré tout, la journaliste n'a pas l'intention de mettre un terme à sa carrière. Le vendredi 28 janvier 2022, elle fêtera même les dix ans de son émission "28 minutes" sur Arte.

Cela fait déjà dix ans qu'Arte a lancé 28 minutes. C'était en 2012, et ce discret journal télévisé quotidien a réussi au fil du temps à se faire une place parmi les rendez-vous incontournables de la soirée. Pour son anniversaire, la chaîne a décidé d'enregistrer une édition spéciale qui sera diffusée le vendredi 28 janvier 2022. Nos confrères du Parisien ont eu l'occasion d'assister au tournage. Ils en ont profité pour se renseigner sur la présentatrice Elisabeth Quin.

Celle-ci est toujours aux commandes de 28 minutes depuis la toute première émission, et ce malgré quelques problèmes de santé survenus entre-temps. La journaliste de 58 ans souffre en effet d'un double glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique qui pourrait la rendre aveugle. La nuit ou en cas de forte lumière, c'est malheureusement comme si elle était déjà aveugle, car son champ de vision est alors fortement réduit. Au travail, elle a donc dû procéder à quelques adaptations. "Ces derniers mois, nous avons trouvé un moyen de ne plus me mettre de projecteurs dans la bouche. Avant cela, c'était très douloureux. J'avais l'impression qu'on me piquait les yeux", a-t-elle raconté au journal Le Parisien. Elle a également demandé à ce que "la taille des caractères de ses fiches et du prompteur" soit augmentée. "On ne peut pas faire plus grand", s'est-elle amusée.

Elisabeth Quin s'efforce de ne pas penser qu'elle pourrait un jour perdre la vue, car rien ne semble vraiment l'aider à soigner son glaucome. Il y a six mois, elle a subi en vain une opération de la cataracte. On m'a posé deux stents sur le côté gauche pour faire baisser la pression intraoculaire", explique-t-elle. Ce que j'ai perdu, je ne le récupérerai jamais. Je ne peux plus voir clairement". Malgré tout, le visage d'Arte a l'intention de s'accrocher à sa carrière aussi longtemps que possible. "Cela ne m'empêche pas de faire mon travail", assure-t-elle. D'ailleurs, Elisabeth Quin est "chiche" d'être encore là dans dix ans, pour fêter peut-être les 20 ans de 28 minutes ! C'est tout ce qu'on lui souhaite.