Eurovision 2022 : le concours impose une amende à la Russie

Eurovision 2022 : le concours impose une amende à la Russie

Après de multiples pressions, les organisateurs du concours Eurovision de la chanson ont finalement décidé d'imposer une sanction à la Russie après que le pays de Vladimir Poutine a attaqué l'Ukraine.

Le 14 mai prochain, la finale du concours Eurovision de la chanson 2022 se déroulera depuis le PalaOlimpico de Turin, en Italie, après la victoire du groupe Maneskin l'année dernière. Et l'on sait déjà que la Russie ne pourra pas participer au concours en raison de la guerre actuelle contre l'Ukraine.

"Dans le contexte de la crise sans précédent qui se déroule actuellement en Ukraine, il était à craindre qu'une participation russe cette année ne jette le discrédit sur le concours. Avant de prendre sa décision, l'UER a pris le temps de mener une large consultation avec ses membres", souligne l'Union européenne de radio-télévision (UER) dans un communiqué publié vendredi 25 février. Cette fois-ci, non seulement aucun artiste représentant la Russie ne pourra participer à cet événement populaire, retransmis en direct par toutes les chaînes de télévision publiques du continent européen et désormais culte, mais le pays ne pourra pas non plus voter pour les autres représentations.

La Russie "est complètement exclue de l'ensemble de l'événement", auquel participent chaque année des dizaines de millions de téléspectateurs, a déclaré un porte-parole de l'UER interrogé par l'AFP. "Nous restons déterminés à protéger les valeurs d'un concours culturel qui encourage les échanges internationaux et la compréhension mutuelle, rassemble le public, célèbre la diversité à travers la musique et réunit toute l'Europe sur une seule scène de spectacle", a encore souligné l'UER, qui réunit de nombreux radiodiffuseurs publics et sert un public potentiel de plusieurs milliards de personnes.

La Russie n'avait jusqu'à présent remporté le concours qu'une seule fois, en 2008, avec Believe, chanté en anglais par Dima Bilan. L'Ukraine a gagné deux fois, en 2004 et en 2016, cette année avec la chanson 1944, dont les paroles sonnent aujourd'hui presque comme une prémonition, après l'invasion du pays par les troupes russes...

L'Italie accueillera la 66e édition du concours - avec notamment Mika aux commandes - après la victoire des rockeurs italiens Maneskin, vêtus de cuir, l'année dernière à Rotterdam.