Fabien Roussel dans la tourmente : qui est sa compagne Dorothée ?

Fabien Roussel dans la tourmente : qui est sa compagne Dorothée ?

Fabien Roussel, homme politique de 52 ans en couple avec Dorothée, est particulièrement discret sur sa vie privée. Lui qui est accusé d'emplois fictifs par "Mediapart" peut compter sur le soutien de sa maîtresse à l'approche des élections présidentielles. Qui est donc son élue ?

Fabien Roussel dispose désormais du nombre de parrainages suffisant pour se présenter à l'élection présidentielle et défendre les idées du Parti communiste français. Cette bonne nouvelle pour l'homme politique de 52 ans a été suivie d'une autre moins réjouissante : Il a été accusé par Mediapart d'avoir été rémunéré comme assistant parlementaire entre 2009 et 2014, sans avoir réellement travaillé. Une période compliquée pour le député, soutenu par sa chère Dorothée.

Fabien Roussel, très discret sur sa vie privée, s'est permis quelques écarts pour montrer sur son compte Instagram celle qui fait battre son cœur : Dorothée, une fonctionnaire de catégorie C qui, selon Le Figaro, est engagée dans la défense de la consommation des catégories modestes. Pour la Saint-Valentin, il a dévoilé une photo où le couple rayonne et a cité Paul Eluard pour commenter ce cliché plein d'amour : "Il ne faut pas tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d'autre".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Fabien Roussel (@fabien_roussel)

Lui qui prône le retour "aux jours heureux", comme il le dit dans son programme, veut répandre la bonne humeur sur les réseaux sociaux. Ainsi, en janvier, l'homme politique s'est montré lors d'un repas convivial avec sa famille, à la tête d'une famille recomposée de cinq enfants, selon Le Figaro.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Fabien Roussel (@fabien_roussel)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Fabien Roussel (@fabien_roussel)

Le soutien de sa compagne ne sera pas de trop face aux attaques contre son intégrité politique. Sur Europe 1, le candidat à la présidentielle française a assuré qu'il avait les documents attestant de son activité : "Je dis aujourd'hui que pendant ces cinq ans, j'ai travaillé avec (l'ancien député du Nord) Jean-Jacques Candelier, avec les collègues que j'avais chez lui. Jean-Jacques comme eux pourront témoigner du travail que nous avons fait ensemble". Dans un communiqué, Jean-Jacques Candelier s'est dit lundi "surpris et indigné par l'article qui laisse entendre que Fabien Roussel n'a pas travaillé pour (lui)".

Le candidat, qui a déclaré qu'il respectait trop le travail des journalistes pour le remettre en cause, a précisé qu'il n'avait pourtant jamais gagné 3.000 euros par mois, comme l'écrit Mediapart : "J'ai commencé à 2.460 net, j'ai fini à 2.700". "Ils ont fait des recherches en interrogeant des gens qui sont sur le pied de guerre avec moi. Je n'ai pas que des amis, c'est normal (...) Mais j'ai des dizaines de personnes qui peuvent dire ce qu'on a fait ensemble, les combats qu'on a même gagnés ensemble avec Jean-Jacques Candelier", a-t-il déclaré à la radio. "A un mois et demi du premier tour, ça sort comme ça, je me suis dit, très sereinement, c'est le jeu", a encore expliqué Fabien Roussel.