Fabien Roussel : Lorsque le candidat a appris que sa fille de 9 ans était atteinte d'un cancer...

Fabien Roussel : Lorsque le candidat a appris que sa fille de 9 ans était atteinte d'un cancer...

Fabien Roussel est revenu en toute franchise sur son parcours de vie. L'homme politique originaire de Béthune a évoqué la maladie qui a frappé sa fille à l'âge de neuf ans. Pour ce père de famille et président du parti PCF, cela a bien sûr été difficile à réaliser et à digérer.

Quatre semaines avant le premier tour de l'élection présidentielle, Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français, a répondu au questionnaire du média en ligne Néo. Au menu, plusieurs moments marquants de sa vie. L'homme politique de 52 ans évoque ensuite, en toute franchise, le cancer de sa fille.

"Le cancer que ma fille a eu en 2004. Elle avait neuf ans, un cancer très dur. Elle a dû subir plusieurs opérations. Une chimiothérapie lourde. Je me souviendrai toujours des différentes phases. Je me souviendrai du jour où le médecin m'a dit : 'Monsieur, votre fille doit être hospitalisée. Elle a un cancer". C'était le 31 décembre. Je lui ai dit : "Oui, je fête le Nouvel An et je viens demain ? - Monsieur, vous n'avez pas compris. C'est un cancer, vous devez venir tout de suite. Je m'en souviendrai tout le temps", déclare Fabien Roussel devant la caméra à propos de sa fille, aujourd'hui âgée de 27 ans.

Il est visiblement ému lorsqu'il se souvient de cette période, et ses yeux brillent également lorsqu'il livre le happy end : "Et je me souviens de sa guérison. Le médecin m'a dit : 'Nous venons de faire le scanner. Il n'y a plus une seule trace de cellules cancéreuses. Votre fille est guérie'. J'ai pleuré, c'est tout. Je pourrais encore pleurer aujourd'hui, parce que c'était tellement beau. Et ma fille est magnifique. C'est la plus belle des filles. Je peux le dire parce que je n'en ai qu'une".

Selon Le Figaro, Fabien Roussel est le père d'une famille recomposée dont il parle rarement. Gastronome notoire, défenseur des "jours heureux" et de la "bonne bouffe", il est en couple avec sa chère Dorothée, avec qui il pose parfois pour des clichés débordant de bonheur sur Instagram. Elle est son premier soutien dans cette campagne difficile - il a été accusé d'emplois fictifs par Mediapart et est actuellement à 5 % selon le baromètre OpinionWay-Kéa Partners pour Les Echos et Radio Classique.