Fabien Roussel se fait tirer dessus par un journaliste célèbre : Il dénonce un homme méprisant, arrogant et violent

Fabien Roussel se fait tirer dessus par un journaliste célèbre : Il dénonce un homme méprisant, arrogant et violent

A la veille des élections présidentielles, les candidats sont dans les starting-blocks. Les journalistes politiques s'en donnent à cœur joie pour faire déjà le bilan de leur campagne, notamment Jean-Michel Aphatie. Mais l'un d'entre eux n'a pas apprécié la "violence" de ses propos : Fabien Roussel.

Dans l'émission Quotidien du 6 avril 2022, tous les candidats à la présidentielle ont été passés au crible, en respectant le temps de parole imposé par l'ARCOM - anciennement CSA -, à quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle.Yann Barthès a confié cette mission au journaliste Jean-Michel Aphatie, qui fut son collègue à l'époque du Petit Journal sur Canal+. Avec son sens de la répartie et sa passion pour la politique, il a joué les snipers de la politique, n'épargnant personne. Sa description de la campagne du communiste Fabien Roussel est toutefois arrivée aux oreilles de l'homme politique, qui n'a pas apprécié le ton et l'argumentation du journaliste. Il l'a fait savoir sur Twitter.

"Le débat politique oui, l'insulte non. Votre mépris, votre arrogance et votre violence ne vous servent pas Jean-Michel Apathie [sic]. Quant aux Jours Heureux, c'est le programme du Conseil National de la Résistance. Hommage à ces femmes et ces hommes qui ont sauvé la France", a écrit le président du PCF sur Twitter.

Jean-Michel Aphatie avait traité Fabien Roussel de démagogue dans Quotidien : "C'est la campagne de la démagogie. Je n'ai jamais vu un démagogue aussi décomplexé. (...) Il a même pu dire dans une réunion publique que le désir était de gauche. On dit beaucoup de bêtises, mais à ce point-là ? Voter Roussel, c'est voter pour la jouissance. Et quand on lui demande si Staline était un bon garçon [devant des écoliers dans l'émission Au tableau sur C8, ndlr], il ne sait pas quoi répondre. Communiste un jour, communiste toujours. Il va faire beaucoup de voix. D'ailleurs, c'est lui qui empêche un autre candidat de faire un bon score. Qu'ils se débrouillent".

Fan de débats hauts en couleur, Jean-Michel Aphatie était l'invité de Léa Salamé et Laurent Ruquier dans On est en direct le samedi 2 avril 2022. Avec son fameux accent basque, il a pu se confronter à son collègue Geoffroy Le Jeune de Valeurs actuelles. L'auteur du podcast Allons enfants de l'Aphatie assume pleinement ses idées "woke". Pour l'instant, il n'a pas réagi à la réaction de l'homme politique communiste.