Facundo Medina (RC Lens) poursuivi pour violence envers son ex-petite amie après une soirée de réveillon mouvementée

Facundo Medina (RC Lens) poursuivi pour violence envers son ex-petite amie après une soirée de réveillon mouvementée

Le défenseur argentin du RC Lens a terminé son réveillon de Noël en garde à vue... Facundo Medina est en effet accusé de violences volontaires par son épouse (ou ex-compagne) suite à une dispute vendredi soir.

Le réveillon de Noël a sérieusement dérapé pour l'Argentin Facundo Medina. Comme le rapporte l'AFP ce dimanche 26 décembre 2021, le défenseur du RC Lens s'est retrouvé en garde à vue après une violente dispute avec sa femme. Le journal L'Equipe affirme pour sa part que la victime présumée est en réalité l'ex-petite amie du footballeur de 22 ans, également d'origine argentine.

Les faits dénoncés se sont déroulés lors d'une dispute au domicile du sportif à Arras (Pas-de-Calais) dans la nuit du 24 au 25 décembre, alors qu'il passait le réveillon avec "plusieurs personnes", a expliqué à l'AFP Benoît Gauthe, procureur adjoint de la République d'Arras. Le journal L'Equipe rapporte que le sportif a été rejoint par une ancienne petite amie et son père. Une dispute aurait alors éclaté et la jeune femme aurait été victime de violences de la part du footballeur. L'ex-petite amie de Facundo Medina se serait "jetée à son cou" avant qu'il ne la "repousse fermement, sans utiliser la violence".

Convoqué par la police dimanche matin, l'Argentin a été aussitôt placé en garde à vue pour "violences volontaires". Selon Benoît Gauthe, il a finalement "partiellement reconnu les violences". Le footballeur a été relâché dimanche vers 13 heures. "Facundo Medina sera "convoqué" à une date ultérieure", a-t-il ajouté. Selon le journal L'Equipe, la jeune femme s'est vu prescrire une journée d'interruption temporaire de travail (ITT) avant de porter plainte. Benoît Gauthe a déclaré à l'AFP qu'elle avait "quitté la maison".

Le Racing Club de Lens a publié un communiqué dans lequel il "appelle à la plus grande retenue et laisse aux autorités compétentes le soin d'éclaircir les faits".

Facundo Medina reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à ce qu'un jugement définitif soit rendu dans cette affaire.