Florence Parly, ministre des Armées : son mari très affecté par la révélation de leur relation

Florence Parly, ministre des Armées : son mari très affecté par la révélation de leur relation

Son conjoint, Martin Vial, a en effet mal vécu la révélation de sa relation avec Florence Parly, il y a 20 ans, alors qu'il était patron de La Poste.

Depuis le 21 juin 2017, Florence Parly, 58 ans, est ministre des Armées, d'abord sous le gouvernement Philippe, puis sous celui de Castex. Son rôle est actuellement d'une importance capitale depuis que la Russie de Vladimir Poutine a déclaré la guerre à l'Ukraine, l'a envahie et fait planer une menace nucléaire. Au premier rang, aux côtés du président sortant Emmanuel Macron, elle peut compter sur le soutien de son mari Martin Vial (68 ans), haut fonctionnaire. Qui est l'homme qui partage la vie de celle qui est à la tête de l'Hôtel de Brienne ?

Florence Parly et Martin Vial se sont toujours efforcés de garder leur vie privée secrète. Un choix d'autant plus compréhensible si l'on considère les conséquences officieuses que leur relation a entraînées il y a quelques années. Voici ce que l'on pouvait lire dans Libération en 2002 : "Protecteur obsessionnel de sa vie privée, Martin Vial est particulièrement affecté lorsque sa liaison avec Florence Parly, secrétaire au budget nommée en janvier 2000 à 36 ans, est exhumée par certains pour expliquer son poste de président [de La Poste]. Ils se sont rencontrés en 1991 et ont eu un enfant. Il n'en parle pas. Elle non plus. Lorsqu'elle était enceinte, elle a posé dans Elle sans révéler le nom du père".

En fait, la nomination de Martin Vial à la présidence de La Poste devait durer cinq ans, mais elle a été écourtée en 2002. Selon Le Parisien, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin de l'époque, faisant allusion à sa compagne Florence Parly, lui aurait reproché sa proximité avec la gauche, mais aussi la gestion du passage aux 35 heures et le coût du dossier RTT. Près de vingt ans plus tard, ce diplômé de l'ESSEC et de l'École nationale supérieure des postes et télécommunications est aujourd'hui directeur de l'Agence des participations de l'État (APE).

Florence Parly était sur RTL le 25 février pour réagir aux attaques russes : "La situation actuelle est une situation où la Russie a déclaré la guerre à l'Ukraine. La question est de savoir si nous voulons entrer en guerre contre la Russie. La Russie est une puissance nucléaire. Nous sommes nous l'OTAN une alliance nucléaire, est-ce que c'est ce que nous voulons ? (...) La France a fait tous les efforts diplomatiques pour éviter cette guerre, nous sommes en tout point aux côtés de l'Ukraine".