George Floyd : sa nièce de 4 ans blessée par balle et opérée le soir du Nouvel An

George Floyd : sa nièce de 4 ans blessée par balle et opérée le soir du Nouvel An

Après l'assassinat de George Floyd en mai 2020, sa famille a vécu un nouveau drame ! Des suspects ont tiré des coups de feu dans l'appartement de membres de la famille. Sa nièce de quatre ans a été blessée par balle alors qu'elle dormait.

Le meurtre de George Floyd, étouffé par le policier Derek Chauvin le 25 mai 2020 à Minneapolis, a suscité une grande émotion et renforcé la lutte contre la violence policière et le racisme. La famille du défunt vit une nouvelle tragédie. Sa nièce de quatre ans a été abattue dans son sommeil.

Le mardi 4 janvier 2022, la police de Houston a publié un communiqué sur un incident qui s'était produit trois jours plus tôt. Le samedi 1er janvier, peu avant 3 heures du matin, une fillette de quatre ans a été blessée par balle dans sa maison. La petite-nièce de George Floyd dormait dans son lit lorsqu'un ou plusieurs suspects ont tiré des coups de feu dans son appartement, où se trouvaient également quatre adultes et un autre enfant. Elle a été touchée à la poitrine.

"Un ou plusieurs suspects ont tiré plusieurs coups de feu dans un appartement situé à l'adresse indiquée [3322 Yellowstone Boulevard à Houston, ndlr] , où se trouvaient quatre adultes et deux enfants. L'un des enfants a été touché à la poitrine. Elle a été transportée dans un hôpital proche où elle a été opérée. Elle se trouve dans un état stable", indique le communiqué de la police.

Aucune arrestation n'a eu lieu jusqu'à présent.

Cette tragédie ravive la douleur de la mort de George Floyd. L'homme est mort le 25 mai 2020, lorsqu'il a été assassiné en pleine rue par quatre policiers qui le soupçonnaient d'avoir tenté de faire un achat avec un faux billet. L'ancien policier Derek Chauvin avait exercé une pression sur le cou de George Floyd pendant 9 minutes et 49 secondes, ignorant ses appels à l'aide et le manque d'oxygène.

Derek Chauvin a été arrêté, jugé et reconnu coupable de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré (le moins grave) et d'homicide involontaire au deuxième degré pour le meurtre par asphyxie de George Floyd. Il a été condamné à 22 ans de prison.

Le meurtre de George Floyd avait suscité une vague d'indignation dans le monde entier. En France, son cas et ceux d'Adama Traoré (mort dans les mêmes circonstances à Persan, dans le Val d'Oise) et de Michel Zecler, injustement tabassé dans les locaux de sa propre entreprise par des agents de la Brigade Anti-Criminalité dans le 17e arrondissement de Paris, avaient déclenché plusieurs manifestations.