Géraldine Maillet touchée par un drame à l'âge de 13 ans : "J'ai failli sombrer

Géraldine Maillet touchée par un drame à l'âge de 13 ans : "J'ai failli sombrer

Lors d'une parenthèse personnelle dans "Touche pas à mon poste", Géraldine Maillet a évoqué le "drame de sa vie". A savoir le handicap dont sa mère a été subitement victime. La chroniqueuse a expliqué que cela avait changé leur vie à toutes les deux.

Comme souvent dans la première partie de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna prend le temps de bavarder un peu avec ses chroniqueurs. C'est le moment où chacun d'entre eux a l'occasion de faire quelques confidences ou anecdotes dont les téléspectateurs sont souvent friands. Ce mercredi 13 avril 2022, le sujet était toutefois un peu plus sérieux que d'habitude. L'animateur avait en effet décidé de les faire réagir sur des situations qui les ont marquées et qui auraient pu les faire sombrer. Delphine Wespiser a par exemple raconté qu'elle avait eu des problèmes d'alcool après une rupture amoureuse. Géraldine Maillet a expliqué qu'elle avait traversé une période difficile à l'adolescence, lorsque sa mère est tombée subitement malade.

"Moi, j'ai sombré ! J'ai failli sombrer ! Quand j'avais 13 ans, ma mère est devenue sourde. Ça a été le drame de ma vie, surtout pour elle", a-t-elle déclaré. A posteriori, Géraldine Maillet a toutefois pu tirer du positif de cette situation. "Ça m'a aussi sauvée. Cela m'a permis d'avoir une autre vie. Une vie meilleure grâce à elle. J'ai pu m'en sortir grâce à son handicap", estime la compagne de Daniel Riolo.

Cyril Hanouna a ensuite voulu en savoir plus sur la maladie qui a frappé sa mère. "Du jour au lendemain, elle est devenue sourde. Il s'agit d'une maladie appelée otosclérose, une maladie auto-immune. Chez elle, c'était fulgurant. C'est une maladie qui touche surtout les jeunes femmes", a-t-elle répondu. En conséquence, le quotidien de la mère de Géraldine Maillet a été bouleversé. "Elle était médecin généraliste. Elle ne pouvait plus continuer son travail parce qu'elle ne pouvait plus examiner et prendre la tension. C'était comme une révolution pour elle. C'était très dur. Elle a dû tout réinventer. C'est peut-être pour cela que j'ai commencé à écrire, pour communiquer avec elle et l'aider", a-t-elle ajouté. Elle a conclu avec tendresse : "Je la remercie malgré tout, même si elle est tout le temps handicapée".

Géraldine Maillet s'était déjà exprimée sur l'état de sa mère dans une interview accordée à Voici. La chroniqueuse et ancienne mannequin en disait alors un peu plus sur son enfance difficile, marquée notamment par l'absence de son père. "Mon père nous a quittés quand j'avais cinq ans", avait-elle déclaré.