Ghislaine Maxwell reconnue coupable d'agression sexuelle : La complice de Jeffrey Epstein restera en prison

Ghislaine Maxwell reconnue coupable d'agression sexuelle : La complice de Jeffrey Epstein restera en prison

Après de longues délibérations, le jury a enfin rendu son verdict : l'ex-mondaine britannique et compagne de Jeffrey Epstein a été reconnue coupable de crimes sexuels. Ghislaine Maxwell attend toujours l'annonce de sa peine.

Après 40 heures de délibérations réparties sur cinq jours, Ghislaine Maxwell a été déclarée coupable le mercredi 29 décembre 2021. Comme l'a rapporté l'AFP, un tribunal de New York l'a déclarée coupable de cinq des six chefs d'accusation de crimes sexuels, notamment le plus grave : le trafic de jeunes filles mineures au profit de l'ancien financier américain Jeffrey Epstein.

L'ancienne mondaine britannique de 60 ans, emprisonnée dans le nord-est des Etats-Unis depuis son arrestation à l'été 2020, comparaissait depuis fin novembre devant un tribunal fédéral de Manhattan, notamment pour avoir procuré des mineures à son ancien compagnon afin qu'il abuse d'elle sexuellement de 1994 à 2004. Epstein est mort en prison en 2019.

La fille du magnat britannique des médias Robert Maxwell a plaidé non coupable et ne s'est exprimée qu'une seule fois au cours du procès pour réaffirmer son innocence. Le "jury unanime a déclaré Ghislaine Maxwell coupable d'avoir commis l'un des pires crimes imaginables - avoir facilité et participé au harcèlement sexuel d'enfants", a tonné le procureur fédéral du tribunal de Manhattan, Damian Williams. Il a dénoncé "des crimes commis avec son partenaire et complice de longue date Jeffrey Epstein", qui s'est suicidé dans une prison new-yorkaise en août 2019, avant même d'être jugé pour crimes sexuels.

Qu'en est-il du prince Andrew dans tout cela ?

Le procureur a regretté que "la justice ait mis trop de temps à être rendue" et a salué le "courage des jeunes filles qui sont devenues des femmes", quatre victimes qui ont témoigné contre Mme Maxwell. "Jane", "Kate", "Carolyn" et Annie Farmer, 42 ans, la seule à avoir parlé sans pseudonyme, ont révélé une partie de leur vie endommagée par des relations sexuelles forcées avec Epstein - y compris des massages sexuels - alors qu'elles avaient entre 14 et 17 ans, souvent en présence de Maxwell.

Son avocate, Bobbi Sternheim, a annoncé à la presse qu'elle allait faire appel de la décision et qu'elle était "très déçue par le verdict". Aucune date n'a encore été fixée pour le prononcé de la peine, mais Ghislaine Maxwell risque des dizaines d'années de prison.

Les regards se tournent désormais vers un autre proche de Jeffrey Epstein : le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth, contre lequel une plainte pour "agression sexuelle" est en cours à New York. L'été dernier, Virginia Giuffre, une Américaine de 40 ans, l'une des jeunes filles exploitées par le duo Epstein/Maxwell, s'est adressée à la justice pour faire état d'agressions sexuelles qu'elle aurait subies de la part du prince Andrew alors qu'elle était mineure. Le Britannique conteste cette accusation. La plainte devrait être jugée fin 2022 par un tribunal civil de New York.