Guerre en Ukraine : deux jeunes footballeurs meurent dans les combats contre la Russie

Guerre en Ukraine : deux jeunes footballeurs meurent dans les combats contre la Russie

Les combats font actuellement rage en Ukraine et deux footballeurs professionnels, Vitalii Sapylo (21 ans) et Dmytro Matnenko (25 ans), ont trouvé la mort dans les affrontements entre l'Ukraine et la Russie.

L'horreur de la guerre se poursuit depuis plusieurs jours maintenant en Ukraine, où la Russie a décidé de passer à l'offensive sur ordre de son président Vladimir Poutine. Une guerre qui a des répercussions importantes sur le reste du monde et notamment sur le monde du sport. Alors que plusieurs athlètes se sont exprimés et que de nombreux sportifs russes ont été exclus des compétitions internationales, d'autres sont encore plus impliqués dans ce conflit. Parmi eux, Vitalii Sapylo et Dmytro Martnenko, deux jeunes footballeurs qui ont vécu de près les affrontements actuels.

Malheureusement, les deux jeunes hommes ont connu un destin tragique. Comme l'a annoncé la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPRO) dans un tweet publié hier, les deux sportifs, âgés d'une vingtaine d'années, ont été tués dans les affrontements. "Nos pensées vont aux familles, amis et coéquipiers des jeunes footballeurs ukrainiens Vitalii Sapylo et Dmytro Martynenko, les premières pertes déclarées du football dans cette guerre. Qu'ils reposent tous deux en paix", a écrit la fédération en ajoutant deux photos des deux valeureux footballeurs.

Le plus jeune, Vitalii Sapylo, jouait en deuxième division dans l'équipe de Karpaty Lviv. Ce dernier est décédé lors d'un combat près de Kiev. Selon les rapports, il avait été enrôlé dans l'armée ukrainienne en tant que commandant de char. Son club ne s'est pas fait attendre pour lui rendre hommage : "Nous honorons la mémoire éternelle de ce héros". Dmytro Martynenko, qui jouait pour le club régional FC Gostomel, a été mortellement touché lors des bombardements de son appartement. Selon les rapports sur place, la mère du sportif est également décédée.