Guillaume Labbé (Plan Cœur) et les scènes de nudité : L'acteur est-il à l'aise devant la caméra ? Il nous éclaire

Guillaume Labbé (Plan Cœur) et les scènes de nudité : L'acteur est-il à l'aise devant la caméra ? Il nous éclaire

A l'occasion de la sortie de la troisième saison de la série "Plan Coeur" sur Netflix, l'acteur Guillaume Labbé a répondu aux questions de "Télé-Loisirs" sur son rapport à la nudité sur les plateaux de tournage. Est-il à l'aise avec cet aspect de son travail ?

A l'occasion de la sortie de la troisième saison de la série Plan Cœur sur Netflix, l'acteur français Guillaume Labbé, athlète et ancien rugbyman, s'est confié à nos confrères de Télé-Loisirs sur sa manière d'aborder les scènes de nudité. Le Parisien de 28 ans, issu d'une fratrie d'acteurs, est déjà apparu plusieurs fois dévêtu dans la série phénomène de Netflix aux côtés de sa sublime partenaire Sabrina Ouazani.

A première vue, pas de réel problème pour cet ancien sportif de haut niveau. "J'ai fait beaucoup de sports de groupe et j'ai donc toujours été assez nu dans les vestiaires, ce qui ne m'a jamais gêné", a-t-il expliqué à nos collègues.

En revanche, lorsqu'il sort des vestiaires, les choses peuvent se compliquer pour celui qui n'a pas de fier souvenir de sa participation au calendrier des Dieux du stade. "Avec mes deux frères, nous faisions du sport et nous parlions assez régulièrement nus après le sport. Je n'ai donc pas trop de problème avec la nudité sur le plateau ou peut-être seulement quand il y a des scènes d'amour et que je ne connais pas l'actrice au départ. Mais si je suis le seul à l'écran, où là par exemple avec Sabrina Ouazani, alors je n'ai aucun problème à être nu avec quelqu'un. Il n'y a pas besoin qu'il y ait 150 000 personnes autour, etc... Honnêtement, ça ne m'a jamais dérangé", a-t-il avoué. Sabrina Ouazani, qui est en couple avec Franck Gastambide, appréciera le constat de son partenaire à l'écran.

Guillaume Labbé a en tout cas compris que, dans le sport comme dans la comédie, son corps reste son outil de travail, même s'il répond à la question de savoir si cela génère du stress pour lui : "Non, parce que je me mets une pression personnelle qui dépasse complètement mon métier. Comme j'aime faire du sport, je me maintiens parce que je suis absolument stressé par une chose, c'est de devenir moins performant physiquement en vieillissant, et dans les sports que je pratique, ça me frustrerait si je commençais à avoir moins d'endurance ou de force. C'est donc dans ma vie que je me mets cette pression pour rester ainsi à l'image. Mais sinon, j'aime travailler sur mon corps, selon le rôle que je joue. Être plus musclé ou pas. Cela fait partie du métier".