Heuss L'Enfoiré : en garde à vue pour violences conjugales, sa compagne l'accuse

Heuss L'Enfoiré : en garde à vue pour violences conjugales, sa compagne l'accuse

Heuss Le connard a commencé l'année 2022 de la pire des manières : en garde à vue ! Le rappeur s'était disputé avec sa petite amie à cause d'une vidéo Snapchat et l'aurait frappée. La jeune femme s'est exprimée, toujours via les réseaux sociaux.

Moulaga, En Esprit, Ne Reviens Pas (par Gradur)... Heuss L'enfoiré fait danser des millions de fans. En privé, le rappeur doit faire face à quelques problèmes. Samedi 1er janvier en fin d'après-midi, il a été placé en garde à vue pour violences conjugales. Le Point a rapporté que sa compagne avait appelé la police après une dispute au cours de laquelle elle aurait reçu des coups et des gifles.

La jeune femme reprochait à Heuss L'enfoiré d'avoir publié une vidéo intime d'elle sur l'application Snapchat sans son consentement. Le rappeur avait effectivement posté une vidéo de sa petite amie sur Snapchat, dans laquelle elle lui montrait ses fesses. "Bonne année la zona seis", avait commenté Heuss sur le court extrait. Toujours sur Snapchat, la jeune femme a réagi immédiatement après leur dispute. Elle a filmé son appartement pour prouver son identité et a fait plusieurs révélations sur Heuss Le connard dans une story. Elle l'a notamment accusé de consommer de la cocaïne et de devoir prendre du Levetiracetam (un médicament contre l'épilepsie et les troubles bipolaires) pour pouvoir apparaître en public.

La police est donc intervenue dans l'appartement du couple, situé dans le 17e arrondissement de Paris. La victime présumée s'est défendue. Heuss L'enfoiré a été blessé au visage avec du charbon de chicha et s'est vu prescrire deux jours d'incapacité de travail après avoir fait des constatations médico-juridiques en garde à vue.

Le Point rapporte qu'au début de la garde à vue de Heuss L'enfoiré, sa compagne n'avait toujours pas porté plainte, malgré plusieurs rappels à l'ordre du commissariat du 17e arrondissement, saisi par le parquet de Paris. La jeune femme n'avait pas non plus été examinée par un médecin des unités médico-judiciaires afin de faire constater ses blessures. Contacté par Le Point, l'avocat du rappeur, Steeve Ruben, n'a pas souhaité s'exprimer sur l'affaire à ce stade de l'enquête.

Heuss L'enfoiré reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture définitive du dossier.