"Il m'a mordu les fesses" : Fabien Roussel raconte une mésaventure sur le...

"Il m'a mordu les fesses" : Fabien Roussel raconte une mésaventure sur le...

Le candidat du PCF à la présidentielle, Fabien Roussel, sera l'un des invités de TF1 lundi 14 mars. Il répondra aux questions des journalistes dans une émission intitulée "La France face à la guerre", en plein conflit ukrainien. L'occasion de s'intéresser à cet homme discret qui se détache à l'extrême gauche dans les sondages.

A 52 ans, Fabien Roussel est apparu dans la lumière des médias. S'il n'était pas un inconnu de la vie politique française, il était en revanche largement méconnu des Français. Pourtant, le patron du PCF, désigné candidat du parti à l'élection présidentielle de 2022, mène depuis plusieurs mois une campagne qui lui permet d'avoisiner les 5% dans les intentions de vote ; soit plus que la candidate socialiste Anne Hidalgo ou le candidat du NPA, Philippe Poutou. Il a fait quelques confidences personnelles à Néo TV.

Fabien Roussel, interrogé par vidéo, a cassé son armure pour parler de lui et de sa vie privée. Il a parlé avec beaucoup d'émotion du cancer diagnostiqué chez sa fille à l'âge de 9 ans et qu'elle a vaincu depuis. Sur une note plus légère, mais qui aurait pu mal finir, il a également raconté une anecdote qui s'était produite sur le terrain... "J'ai le souvenir d'une fois où je distribuais des tracts dans un quartier et où un chien m'a mordu les fesses. Ce n'est pas agréable !", a-t-il raconté. Heureusement, la peur a été plus forte que le mal pour cet homme politique, député du Nord et conseiller municipal de Saint-Amand-les-Eaux. Campagne présidentielle oblige, Fabien Roussel a forcément moins fréquenté les marchés, préférant tenir des meetings pleins à craquer, comme celui du 10 mars au Cirque d'Hiver à Paris. Face à l'affluence, certaines personnes ont dû écouter son discours à l'extérieur !

Le candidat du Parti communiste, qui a refusé de s'allier avec Jean-Luc Mélenchon (LFI), contrairement aux deux précédentes élections présidentielles, a également parlé de son clan, puisqu'il partage sa vie avec sa discrète compagne Dorothée. Il ne se réjouit pas seulement de faire campagne, mais aussi d'avoir un peu de temps libre dans la journée. Il avoue aimer "jardiner et bricoler", mais pas seulement : "Se promener avec mon chéri près de chez nous, parce que Saint-Amand, c'est la ville à la campagne", dit-il, ajoutant que depuis qu'il fait campagne pour la présidentielle, la personne qui lui manque le plus est sa petite amie, qu'il "aime plus que tout".

Pour rappel, le premier tour des élections présidentielles aura lieu le dimanche 10 avril, le second le dimanche 24 avril.