Jean-Claude Elfassi : l'incroyable reconversion du célèbre paparazzi

Jean-Claude Elfassi : l'incroyable reconversion du célèbre paparazzi

Il est l'une des figures incontournables du monde des paparazzis : à 56 ans, Jean-Claude Elfassi a décidé de changer de vie. Invité de Jordan de Luxe dans son émission "L'Instant de Luxe 2.0", il s'est confié.

Cette semaine, Jordan de Luxe a mis dans la confidence le célèbre photographe paparazzi Jean-Claude Elfassi dans L'Instant de Luxe 2.0. A cette occasion, celui à qui l'on doit toute une série de scoops sur la vie intime des célébrités en France, a fait des confessions sur sa nouvelle vie ... au milieu des animaux.

Depuis ses débuts dans le monde des médias dans les années 1980, il est l'ennemi des stars, des politiques et des puissants. Le métier de paparazzi est certes plus lucratif, mais aussi fortement décrié en raison des méthodes qu'il utilise pour dénicher des photos et des informations sur la vie des célébrités. Comme le rapporte un article de M, le magazine du Monde, il a été condamné dix-neuf fois au cours de sa carrière pour diffamation ! Parmi ses grands "coups", on peut citer les photos de mariage d'Eva Longoria et Tony Parker - selon Technikart, il aurait vendu ses photos pour "quelques centaines de milliers d'euros" -, Bertrand Cantat, qui est sorti de prison, ou encore Mohamed Merah, abattu par le Raid... Mais tout cela est fini !

Sur le plateau de l'émission, Jean-Claude Elfassi a en effet dévoilé les coulisses de sa nouvelle vie. "Je m'occupe de mes animaux, les animaux sur lesquels ces connards de chasseurs ont tiré, je les récupère, je les soigne (...) J'ai un grand terrain, j'ai acheté tout ce que je pouvais autour de moi pour que ça leur serve de refuge, pour que les animaux ne se fassent plus tirer dessus chez moi [il vit en région parisienne, ndlr]. Souvent, ils se font tirer dessus le samedi ou le dimanche et viennent ensuite se mettre en sécurité chez moi. Avec un vétérinaire, on peut en soigner quelques-uns, sinon ils viennent mourir chez moi (...) C'est une catastrophe, ces chasseurs, c'est vraiment une plaie ! Ils tirent sur tout ce qui bouge, ce sont vraiment des fous", a-t-il avoué.

Jean-Claude Elfassi, qui semble donc aujourd'hui s'être éloigné du show-business, a par ailleurs révélé qu'il comptait voter pour le Parti Animaliste lors des prochaines élections législatives, ce dernier n'ayant pas réussi à obtenir les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.