Jean-Paul Guerlain : son fils Stéphane a-t-il tenté de tuer sa compagne ? Le conflit dure depuis des années !

Jean-Paul Guerlain : son fils Stéphane a-t-il tenté de tuer sa compagne ? Le conflit dure depuis des années !

Une plainte a été déposée, une enquête est en cours... Dans la famille de Jean-Paul Guerlain, c'est la débandade. Entre sa compagne Christina et son fils Stéphane, la hache de guerre n'est pas près d'être enterrée !

Les choses ne vont pas bien chez les Guerlain. Alors que le célèbre parfumeur tente de surmonter les aléas de la maladie d'Alzheimer qui le ronge, une guerre sans fin se déroule dans ses rangs. Christina Kragh Michelsen, sa compagne depuis dix-sept ans, accuse Stéphane Guerlain - son fils et son "gendre" - de tentative d'assassinat. Elle a raconté à L'Obs qu'elle avait porté plainte en décembre dernier après qu'un véhicule a tenté de la percuter devant des témoins. Elle aurait heureusement sauté dans un buisson et évité la mort.

Elle a expliqué : "J'ai fait l'objet d'une tentative de meurtre. C'est très dangereux pour moi en ce moment. Je suis à la gendarmerie une fois par semaine pour des coups de main, il m'a même enfermée dans la cuisine ces derniers temps, il se passe des choses très bizarres". Le parquet de Versailles a récemment ouvert une enquête préliminaire. Stéphane Guerlain n'a pas encore été entendu dans le cadre de cette fameuse plainte.

La fortune de Jean-Paul Guerlain s'élève à 3,3 milliards d'euros, selon le magazine Challenges. La guerre entre Christina Kragh Michelsen et son gendre durerait depuis au moins 15 ans. "Il a souri, c'est un psychopathe. Quelle sera la prochaine fois ? Je serai en fauteuil roulant ou même morte", a-t-elle assuré à la police, comme le rapporte L'Obs. Stéphane Guerlain est l'unique héritier du parfumeur. Il est également son tuteur légal. Sa belle-mère a tenté à plusieurs reprises de lui dénier ces qualités. Elle a même voulu épouser le milliardaire en mars 2020, mais a été déboutée par le juge des tutelles, qui a estimé que son compagnon de 85 ans "ne disposait plus de son consentement libre et éclairé".

On essaie de me détruire, mais je ne lâcherai pas.

Du côté de Stéphane Guerlain, l'affaire sonnait évidemment différemment. Il décrit Christina Kragh Michelsen comme une manipulatrice qui "vit sur la bête" et conteste fermement avoir laissé son père négligé et sans ressources. "Je laisserais mon père dans un état de dénuement total ? Ce n'est pas vrai. Trois personnes, bientôt quatre, se relaient matin et soir pour s'occuper de lui", jure-t-il. On essaie de me détruire, mais je ne lâcherai pas prise par devoir filial : J'ai promis à mon père de le garder dans sa maison...".