Jeux olympiques de Pékin 2022 : une patineuse artistique en pleurs après deux chutes, elle est la cible d'attaques violentes

Jeux olympiques de Pékin 2022 : une patineuse artistique en pleurs après deux chutes, elle est la cible d'attaques violentes

La jeune Zhu Yi a complètement raté sa prestation samedi aux Jeux olympiques de Pékin. Elle a fini en pleurs sur la glace et est rapidement devenue la tête d'affiche des fans chinois sur les réseaux sociaux.

C'est l'un des côtés sombres des réseaux sociaux, où le harcèlement peut rapidement devenir très problématique. Lorsque la jeune Zhu Yi, une Américaine née en Californie et de nationalité chinoise, s'est rendue à la patinoire samedi dernier, elle ne se doutait pas qu'elle allait vivre l'un des pires moments de sa courte carrière. À seulement 19 ans et sous la pression de l'événement, elle a complètement raté son programme court, chutant à plusieurs reprises et obtenant un très mauvais score. Le problème ? Elle est en compétition par équipe et sa performance va faire chuter la Chine dans le classement, la reléguant à la cinquième place derrière la Russie, le Japon, le Canada et les États-Unis.

La performance de Zhu Yi n'est visiblement pas passée inaperçue auprès des internautes chinois, puisqu'un déluge de haine s'est abattu sur elle après sa prestation sur le réseau social chinois Weibo. La jeune femme, qui a chuté après avoir tenté plusieurs fois d'effectuer des figures aériennes, était déjà dévastée lorsqu'elle a terminé sa prestation, les larmes aux yeux, mais certains ont jugé bon d'en rajouter en partageant le hashtag "Zhu Yi est tombée", qui a totalisé plus de 230 millions de vues avant d'être désactivé. Un deuxième hashtag intitulé "Zhu Yi a échoué" a atteint 80 millions de vues.

Critique de sa nomination au sein de l'équipe chinoise

Selon les internautes chinois, l'athlète d'origine américaine n'aurait pas dû faire partie de l'équipe, car beaucoup préféraient sa compatriote Chen Hongyi. Le père de Zhu Yi est un éminent spécialiste de l'intelligence artificielle, très respecté en Chine, et certains expliquent que sa fille a été choisie à cause de lui. "Félicitations à l'équipe chinoise de patinage artistique pour avoir apporté une si grande contribution dans le domaine de l'informatique", a notamment écrit un internaute.

Comme elle était très déçue de sa performance, la jeune femme était forcément triste après son passage. "Je pense que comme j'ai raté le premier saut, j'étais un peu tendue et j'ai ressenti beaucoup de pression pour réussir le dernier saut, et malheureusement je l'ai raté", a-t-elle résumé après son programme court. Espérons pour elle que les critiques ne lui gâcheront pas trop le plaisir de ses premiers Jeux olympiques.