Julian Alaphilippe et Marion Rousse parents : L'arrivée de Nino a 'bouleversé' leur vie

Julian Alaphilippe et Marion Rousse parents : L'arrivée de Nino a 'bouleversé' leur vie

Julian Alaphilippe, qui participe actuellement au Tour du Pays Basque, a profité de l'occasion pour parler de sa vie de famille et de l'arrivée récente du petit Nino dans sa vie. En couple avec Marion Rousse, il a dû s'adapter depuis la naissance de son fils.

Après un début de saison en demi-teinte, Julian Alaphilippe semble avoir trouvé son rythme de croisière depuis son arrivée sur le Tour du Pays Basque. Vainqueur de la deuxième étape, il a fait le bonheur de sa compagne Marion Rousse, qui n'a pas hésité à exprimer sa joie sur les réseaux sociaux. Une belle victoire qui, on l'espère, sera suivie d'autres, lui qui a souvent brillé sur le Tour de France ces dernières années. Alors que tout semble actuellement aller pour le mieux sur le plan sportif pour le double champion du monde de cyclisme sur route, tout va également très bien sur le plan privé.

En couple avec la belle conseillère de France Télévisions depuis 2020, le coureur de 29 ans a eu la chance de devenir père le 14 juin 2021 avec la naissance de son adorable fils Nino. Une arrivée qui a changé beaucoup de choses dans la vie du couple, comme il l'a révélé lors du Tour du Pays basque. "C'est le plus grand changement dans ma vie, la chose qui m'a rendu le plus heureux. Nous sommes super heureux, cela a bouleversé notre vie. C'est un régal, ça nous remplit de bonheur. Nous avons la chance d'avoir un bébé souriant et agréable", a-t-il déclaré à GNC.

Quand tu rentres déçu d'une course, il t'attend et a besoin de toi. Il ne se soucie pas de savoir si tu as terminé deuxième ou si tu es malade.

Julian Alaphilippe est très heureux dans son mariage et essaie de passer le plus de temps possible avec ses deux amours, et ce changement de rythme de vie a visiblement eu un effet positif sur lui. "D'un point de vue sportif, cela m'a rassuré à bien des égards. Même si j'ai toujours le même tempérament et la même grinta. Sur un contre-la-montre comme celui du Tour du Pays basque, je vais prendre des risques, mais je ne vais pas me ridiculiser, car je ne veux pas rentrer avec des blessures", explique-t-il avant d'évoquer l'importance du petit Nino dans son quotidien : "Quand tu rentres déçu d'une course, il t'attend et il a besoin de toi. Il n'en a rien à foutre que tu aies terminé deuxième ou que tu sois malade. Il faut être là et ça fait du bien d'avoir cette responsabilité, qui est différente de celle de mon métier. C'est tout simplement la vie".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Marion Rousse (@rousse_marion)

Un message fort et plein d'amour de Julian Alaphilippe, qui s'est adapté à sa nouvelle vie de père et semble plus épanoui que jamais.