La mère de Cindy Poumeyrol : grosse frayeur avec son nouveau-né et visite aux urgences

La mère de Cindy Poumeyrol : grosse frayeur avec son nouveau-né et visite aux urgences

Coup dur pour Cindy Poumeyrol ! L'ancienne candidate de "Koh-Lanta" a révélé mardi 8 février 2022 qu'elle avait récemment eu "une grosse frayeur" en emmenant sa petite Victoire aux urgences.

Le 20 janvier dernier, Cindy Poumeyrol a eu le grand plaisir d'accueillir son deuxième enfant. Deux ans après la naissance de sa fille aînée Alba, c'est à nouveau une petite fille qui vit dans son foyer. Le bambin a hérité d'un prénom symbolique, choisi au dernier moment : Victoire. Mais alors que Cindy Poumeyrol s'était enfin installée chez elle avec toute sa famille, un gros coup de théâtre est survenu.

Le mardi 8 février 2022, l'ancienne finaliste de Koh-Lanta (2019) a annoncé que le Covid-19 avait envahi son domicile et infesté tout le monde, même son très jeune bébé. "Prenez soin de vos bébés ! Victoire a été contaminée par Covid (fièvre, nez enrhumé...). Elle va mieux, c'est derrière nous, mais nous avons eu très peur ! Idem pour Alba, sauf qu'elle est à fond (les journées à la maison sont très longues)", a-t-elle écrit dans sa story Instagram.`.

Je ne suis pas vaccinée parce qu'il y avait une campagne de vaccination quand j'étais enceinte, et je ne voulais pas me faire vacciner si j'étais enceinte, donc je me suis dit que j'attendrais jusqu'à l'accouchement. J'ai attrapé le Covid à la mi-octobre, donc dans le dernier tiers de ma grossesse, et je me suis dit qu'au moins j'étais immunisée. Et puis, trois mois et demi plus tard, c'est la grande surprise : Victoire a aussi été contaminée.

Ce fut une grande frayeur.

Face aux symptômes apparus chez le nouveau-né, Cindy Poumeyrol et son mari Thomas ont bien sûr paniqué. "Elle ne faisait que dormir, j'ai dû la réveiller, elle était toute molle, je n'étais vraiment pas sereine et dans la nuit, elle a commencé à avoir de la fièvre, alors je suis allée aux urgences. Ils ont testé son nez, analysé son urine et son sang. C'était une grosse frayeur, surtout quand il s'agit d'un bébé, ce n'est jamais agréable de la faire examiner, en plus sa peau était marbrée, donc ça peut être mauvais signe", a-t-elle raconté. Mais heureusement, la peur a été plus forte que le mal, car Victoire semble se remettre lentement mais sûrement du virus. "Ils ont fait plusieurs examens complémentaires, mais je pense que c'était juste du covidé, et maintenant elle est quasiment guérie, elle a encore le nez bouché, mais elle va bien".

Cindy Poumeyrol a conclu son discours en sensibilisant sa communauté aux dangers de l'épidémie : "Soyez vigilants, ça touche vraiment tout le monde, les enfants, les bébés.... Et même si vous l'avez eu il n'y a pas si longtemps, vous pouvez l'avoir à nouveau. Soyez donc prudents, protégez-vous".