Le "désolé" de Gim après la polémique "Happy New Year" ? Valérie Pécresse dévoile sa discussion

Le "désolé" de Gim après la polémique "Happy New Year" ? Valérie Pécresse dévoile sa discussion

Quand on est candidate à la présidentielle, il n'est pas toujours facile de rattraper les boulettes. Après la polémique "Bonne année" provoquée par Gims, Valérie Pécresse a avoué qu'elle avait appelé le rappeur pour mettre les choses au clair...

Valérie Pécresse, empêtrée dans le bad buzz autour de Gims, qui a tenu des propos polémiques il y a quelques jours, a répondu dans l'émission On est en direct le 8 janvier 2021 sur France 2. Laurent Ruquier a rapidement interpellé la candidate à la présidentielle sur ce sujet sensible : "En fait, vous l'avez appelé Gims, on le sait, pour lui dire qu'il n'aurait pas dû faire preuve de séparatisme ?"

"Oui, parce que les propos qui ont été tenus par Gims, comme quoi il ne fallait pas souhaiter une bonne année.... Voilà. Je lui ai dit que je considérais ça comme du séparatisme et que c'était tout ce que je combattais", a alors répondu l'ancienne conseillère de Jacques Chirac. Elle a ensuite ajouté : "Mais Gims n'avait jamais fait cela auparavant et en plus, il m'a dit qu'il était désolé et qu'il ne voulait blesser personne. "Est-ce qu'il va vous soutenir pendant la campagne ?", lui a alors demandé Laurent Ruquier avec ironie. "Je trouve que vous êtes très intéressé par mon soutien, vous allez lui demander ça", a répondu Valérie Pécresse, qui souhaitait probablement mettre fin à cette polémique au plus vite.

Pour rappel, le rappeur avait critiqué il y a quelques jours ses "frères" musulmans qui achètent un sapin pour fêter Noël ou souhaitent la bonne année à leurs amis. "S'il vous plaît, laissez-moi seul avec le 'Bonne année, nouvelle année'. Laissez-moi seul avec ça. Vous savez très bien que je n'y ai jamais répondu et que vous continuez à m'envoyer des 'Bonne année'. Que les musulmans arrêtent de faire ça ! Ce sont eux qui envoient le plus de vœux pour la nouvelle année. Les frères, on ne fête pas ça (...) Ça ne fait pas partie de nos convictions", avait déclaré le membre du groupe Sexion d'Assaut (anciennement de religion chrétienne, mais converti à l'islam en 2004), avant de conclure : "Quand je vois des grands sapins chez les Mustafa, les Bakari, je vois que là-bas on n'est pas concentré sur la maison".

En termes d'audience, l'émission présentée par Laurent Ruquier et Léa Salamé a réuni près de 972 000 téléspectateurs, soit 13,7 % de part de marché.