Le pilote du Dakar touché par l'explosion de son véhicule : Il risque une double amputation

Le pilote du Dakar touché par l'explosion de son véhicule : Il risque une double amputation

Philippe Boutron, qui participait pour la neuvième fois au Rallye Dakar, vient d'être rapatrié en France après l'explosion d'un véhicule d'assistance qu'il conduisait. Il a été grièvement blessé et risque l'amputation de plusieurs membres...

Même si le Dakar a changé plusieurs fois de lieu, il reste l'une des courses automobiles les plus légendaires au monde, mais aussi l'une des plus dangereuses. De nombreux pilotes ont connu de gros problèmes et l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à Daniel Balavoine est encore dans toutes les mémoires. Le départ de l'édition 2022 a été donné en Arabie Saoudite, près de Djeddah, et malheureusement un premier drame s'est déjà produit. L'homme d'affaires français Philippe Boutron, 61 ans, également connu pour être le président du club de football US Orleans, a été victime d'un grave accident alors qu'il était au volant d'un véhicule d'assistance.

Il a été ramené chez lui dimanche soir et se trouve depuis lundi matin à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), où il a été placé dans un coma artificiel afin de lui éviter de souffrir davantage. Jeudi dernier, alors qu'il conduisait un camion d'assistance, Philippe Boutron a été grièvement blessé par une mystérieuse explosion de son véhicule. Après être sorti de son hôtel avec cinq membres de l'équipe Sodicar, l'homme d'affaires s'apprêtait à se rendre aux vérifications d'usage lorsque le drame s'est produit. "Après 500 mètres, il y a eu une violente explosion et le véhicule a pris feu", a rapporté Marie-France Estenave, l'une des responsables de l'écurie girondine Sodicars Racing, dans un article du journal Le Parisien.

Il a été gravement brûlé et déchiqueté au niveau des membres inférieurs.

Si aucune autre personne présente dans le camion n'a été blessée, Philippe Boutron est très gravement atteint. "Il ne va pas bien du tout. Il n'a pas été simplement blessé au mollet, comme on l'a dit au début. Il a été gravement brûlé et déchiqueté au niveau des membres inférieurs. Nous avons très peur que les médecins soient obligés de l'amputer des deux jambes", ont expliqué ses proches à nos confrères du Parisien.

Pour ses proches, la thèse de l'acte criminel est privilégiée.

Les proches de Philippe Boutron sont convaincus que cet accident n'est pas arrivé par hasard : "Qu'est-ce qui peut produire une explosion sous un véhicule, si ce n'est un engin explosif ? La bombe, car il faut appeler les choses par leur nom, a été placée sous le longeron, donc sous une pièce qui était placée sous les pédales du conducteur, ce qui explique que Philippe ait été le seul blessé", assure Marie-France Estenave.

Pour l'instant, aucune conclusion n'a été tirée, mais l'organisateur a décidé de renforcer la sécurité sur le Dakar tout en appelant tous les participants à la "plus grande vigilance".