Lionel Tim (Linkup) brisé par la fin du groupe : "J'ai voulu me suicider".

Lionel Tim (Linkup) brisé par la fin du groupe : "J'ai voulu me suicider".

Dans une récente interview avec nos collègues de "Public", Lionel Tim (ex-Linkup) a parlé de sa carrière. Après l'arrêt brutal du groupe, il avait envisagé de mettre fin à ses jours.

En 2003, Lionel Tim - accompagné de ses deux anciens copains M. Pokora et Otis - a remporté la troisième saison de Popstars. Un groupe qui a rapidement trouvé son public, mais qui s'est malheureusement dissous au fil des mois. Une courte expérience musicale qui avait à l'époque fortement influencé celui qui a récemment été violemment agressé. Dans une interview accordée à nos confrères de Public, en kiosque le vendredi 3 décembre 2021, il s'est confié sans détour sur son parcours.

Dans la comédie À mon étoile, Lionel Tim joue le rôle de Léo, un chanteur qui a connu le succès dans les années 2000, mais qui n'a plus d'espoir et envisage de mettre fin à ses jours. Une situation qu'il connaît bien et qui a inspiré l'intrigue de la pièce. "C'était en janvier 2019, j'étais sur mon scooter et pour une raison ou une autre, j'ai pensé au nombre de fois où j'ai voulu mettre fin à mes jours (...) J'ai commencé à penser que cela pourrait devenir une histoire", a-t-il d'abord déclaré avant de poursuivre avec la dissolution du groupe les Linkup : "J'étais brisé (...) Je voulais être chanteur depuis l'âge de 13 ans. Puis, du jour au lendemain, tout m'a été enlevé".

Un adieu terrible

La fin des Linkups s'explique par le départ de M. Pokora - qui figurait dans le spectacle Les Grandes Ambitions - en 2004. Un affront aux yeux de Lionel Tim, qui a eu du mal à digérer la nouvelle. "Matt m'a annoncé qu'il voulait arrêter. Et là, mon monde s'écroule, j'avais droit à un deuxième album : 'On fait un deuxième album, tu es jeune, tu as 19 ans, si ça ne marche pas, tu pourras faire ta carrière solo après...'. Mais il ne se laisse pas dissuader", confiait-il dans une précédente interview à Public en 2013. Et de conclure : "Je regrette que Matt et moi ne nous soyons pas rapprochés".

Vous trouverez l'interview complète de Lionel Tim dans le dernier numéro de Public, déjà disponible en kiosque.