Logan Paul escroqué de 3,5 millions... pour des cartes Pokemon !

Après la boxe, Logan Paul s'est trouvé une nouvelle passion. Le youtubeur est devenu accro aux cartes Pokémon. Cette fois, il est même allé jusqu'à dépenser 3,5 millions de dollars pour des cartes qui sont... quelque chose de très spécial.

Logan Paul, un youtubeur de 26 ans, a fait parler de lui pour une histoire de gros sous. Il aurait été escroqué de pas moins de 3,5 millions de dollars en raison de son goût de plus en plus prononcé pour les cartes Pokémon. L'homme, que l'on doit désormais qualifier de boxeur, s'était acheté une édition limitée ultra-rare d'un lot de - prétendues - cartes Pokémon pour plusieurs millions de dollars. Logan Paul, qui s'était récemment produit avec l'influenceuse Sommer Ray dans son podcast Impaulsive, n'avait pas manqué d'informer sa communauté de l'acquisition du fameux trésor. Il s'est ensuite envolé pour Chicago afin de faire expertiser les cartes.

Dans la dernière vidéo partagée par la star, il s'est avéré que la boîte, qui devait être scellée et authentifiée, était une contrefaçon. Les fans ont découvert que Logan et le célèbre collectionneur de cartes Bolillo Lajan San s'étaient rendus à une réunion du Baseball Card Exchange à Chicago pour savoir si les cartes étaient authentiques. Logan a ouvert la boîte pour authentifier les cartes. A l'intérieur, l'ex de Chloe Bennet a découvert des cartes de G.I. Joe.
"Nous nous sommes tous fait avoir", a déclaré l'un des spécialistes en ouvrant la boîte.

"Oh mon Dieu, mon frère ! G.I. Joe ? Ça aurait pu être n'importe quoi d'autre", a crié Logan en déballant la boîte. Il s'est ensuite souvenu de la somme énorme qu'il avait perdue dans la transaction : "Cette histoire est complètement folle, ça craint et j'ai perdu trois millions et demi de dollars". Un nouveau coup dur pour l'influenceur qui avait fait scandale en filmant un cadavre.

Bolillo Lajan San a confié à TMZ qu'il avait effectivement remboursé les 3,5 millions à Logan Paul et a ajouté qu'il allait à son tour se tourner vers ceux qui lui avaient procuré la boîte : "Nous verrons dans les prochains jours à quelle vitesse je serai remboursé par les vendeurs qui avaient déjà authentifié les billets ou si l'histoire va traîner en longueur".