Manuela Lopez (Les Mystères de l'Amour) am Herzen operiert: "Ich habe eine Box in mir"

Manuela Lopez (Les Mystères de l'Amour) am Herzen operiert: "Ich habe eine Box in mir"

Manuela Lopez a parlé de sa maladie le mercredi 15 décembre dans l'émission "Ça commence aujourd'hui". L'actrice a parlé de sa dernière opération du cœur, qui a changé sa vie.

L'actrice Manuela Lopez parle très souvent de sa maladie cardiaque, appelée cardiopathie génétique. Elle lui a même consacré un livre, Tako-Tsubo, tu as brisé mon cœur (Michel Laffon). Mais sur la scène de Ça commence aujourd'hui, mercredi 15 décembre, celle qui incarne Adeline Roquier dans Les Mystères de l'Amour a fait une incroyable révélation sur son état de santé. "Je me suis fait opérer il y a un mois. Je suis Electra ! J'ai mon Samu portable, mon défibrillateur. J'ai une boîte en moi", a-t-elle confié.

"Je voulais l'appeler Maurice, mais j'ai gardé Boston, c'était écrit sur la boîte", a lancé Manuela Lopez avec humour. Pourtant, pendant des années, l'actrice de 49 ans s'était montrée réticente à l'idée de se faire opérer. Jusqu'à ce qu'elle croise le chemin d'un interne qui l'a fait changer d'avis.

"Il m'a dit : 'C'est comme un samu, c'est votre ange gardien'. Et comme j'en avais marre d'être transportée d'urgence en hélicoptère à chaque fois et de me demander si c'était la dernière fois ou pas ... Je me suis dit que c'était une chance. Et maintenant, je vais bientôt remonter à cheval", s'est-elle réjouie, assurant que grâce à l'opération, elle allait "de mieux en mieux".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Manuela Lopez (@manuela_lopez_officiel)

À votre âge, on n'a pas de problèmes cardiaques.

Manuela Lopez s'est également épanchée sur son martyre pour trouver des réponses à ses questions. "En 2007, j'avais 35 ans et je ne me sentais pas bien. J'ai demandé au père de mon fils de m'obtenir un rendez-vous chez un cardiologue. Quand j'arrive, on me dit : 'Madame, à votre âge, nous n'avons pas de problèmes cardiaques'. L'examen dure dix minutes : Je fais un électrocardiogramme, puis une échographie. Le cardiologue me dit : 'Vous avez une mort subite d'origine cardiaque, vous devez aller aux urgences'. Il me faut six mois pour digérer la chose", a-t-elle raconté à Faustine Bollaert.

Malgré les nombreux séjours à l'hôpital et les cinq cardiologues qui se sont penchés sur son cas, Manuela Lopez prend son combat avec philosophie. "C'est incurable, mais il existe des traitements médicamenteux (...) J'ai un cœur qui a du mal à battre et il m'a fallu 2,3 ans pour découvrir qu'il s'agissait d'une maladie génétique.... Pour moi, cela a été un sac à dos supplémentaire".