Marc Lavoine et Line Papin : le "grand silence" qui s'est installé après la fausse couche et l'avortement

Marc Lavoine et Line Papin : le "grand silence" qui s'est installé après la fausse couche et l'avortement

Dans son nouveau livre "Une vie possible", Line Papin raconte les épreuves qu'elle et son mari Marc Lavoine ont traversées ces derniers mois : une fausse couche suivie d'un avortement. Dans l'interview, l'auteure parle des répercussions sur son couple.

Le 2 mars, Line Papin reviendra en librairie avec un nouveau livre : une autofiction intitulée Une vie possible (éditions Stock), dans laquelle elle raconte deux épreuves récentes : d'abord une fausse couche alors qu'elle attendait des jumeaux, puis un avortement... En attendant la publication du livre, l'auteure de 26 ans a accordé une interview au magazine Femme actuelle. Elle y a évoqué l'impact de ces bouleversements sur la relation qu'elle entretient depuis près de quatre ans avec Marc Lavoine.

Il ressort de son livre que Line Papin a pu compter sur la présence de sa mère lors de l'avortement en mars 2021, alors que son mari, qu'elle ne nomme pas dans son livre, était à distance. Ce dernier lui a alors envoyé "des fleurs et des chocolats". De son côté, l'auteure a vu son esprit se détacher de ce qui se passait dans son corps : "Mon corps attendait que les médicaments fassent effet. Mon esprit n'était plus relié à mon corps, n'était plus concerné par ce qui se passait à l'intérieur".

Après son avortement, Line Papin a décidé de quitter l'appartement parisien qu'elle partageait avec Marc Lavoine et ses enfants lorsqu'il en avait la garde. Comme elle le raconte dans son livre, la jeune femme a pris ""un petit appartement au quatrième étage d'un immeuble ancien sans ascenseur"". Elle écrit notamment : "J'ai besoin d'être seule", ai-je expliqué à mon mari, "et il ne m'a pas posé de questions, il a compris". Line Papin explique aujourd'hui qu'elle voulait "faire le point, peut-être écrire, se débarrasser de cette peau morte", "être seule comme un chat qui lèche ses plaies". Mais pas seulement : "Je dois quitter notre appartement, à cause de cette chambre destinée aux enfants qui ne sont jamais nés, avec cette inscription rose en néon, life is beautiful, à cause des autres chambres d'enfants, des chambres de ceux qui sont nés, mais pas de moi, à cause des rêves, à cause des déceptions....".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Line Papin (@linepapin.officiel)

En plus de cette distance physique, un "grand silence" règne entre les deux époux. "Nous ne parlons pas de ce qui s'est passé, et ce silence dans nos cœurs ressemble à du recueillement (...). J'écris que mon mari n'en a plus parlé avec moi par la suite. Par pudeur, par peur de remuer les choses, m'a-t-il dit, pour ne pas revenir sur ce qui nous a fait souffrir", explique Line Papin. Il devait redevenir père, son identité devait s'épaissir, mais ensuite ce n'était plus le cas. On lui a aussi enlevé un rêve".

Marc Lavoine, 59 ans, a quatre enfants : son fils Simon (bientôt 36 ans, né de son premier mariage avec le mannequin américain Denise Pascale), mais aussi Yasmine, Roman et Milo (23, 14 et 11 ans, qu'il partage avec son ex-femme Sarah Poniatowski). Alors que sa femme Line Papin a préféré quitter la maison familiale, le chanteur et coach de The Voice a pour sa part pu compter sur le soutien de son fils aîné, récemment rentré des États-Unis pour passer du temps avec lui.

Line Papin, qui a été soutenue dans son deuil par le livre, souhaite désormais "aller de l'avant" : "La fausse couche m'a rappelé le miracle d'être en vie et l'avortement la nécessité de construire ma vie", avoue-t-elle. Ces "trois petits morts sur les bras", ces "trois petites choses tout court, trois petits regrets, trois petits soucis, trois petits souvenirs, trois petits souhaits", elle ne veut plus "porter cette douleur". Quant aux rumeurs de séparation avec Marc Lavoine, Line Papin préfère éviter le sujet. Elle glisse tout de même : "Elle court tout le temps, quoi qu'on dise ! Ils inventent toujours de nouvelles choses".