Maryline Canto veuve : de quoi est mort son mari Benoît Régent ?

Maryline Canto veuve : de quoi est mort son mari Benoît Régent ?

La star de la série "Alex Hugo" (France 3) a vécu en 1994 l'un des pires moments de sa vie. Maryline Canto a dû faire face au décès de son premier mari, l'acteur Benoît Régent. Un adieu brutal.

L'interprète de la commissaire Dorval dans la série de France 3 Alex Hugo a vécu un drame dans les années 1990. Maryline Canto (58 ans) a dû faire face à la mort du premier amour de sa vie : Benoît Régent. Un calvaire qu'elle a mis en images dans un film.

Maryline Canto était une femme heureuse. Non seulement elle avait enchaîné les projets, mais elle avait aussi trouvé l'amour en la personne de Benoît Régent, qui était également acteur. Ils se sont mariés et ont eu un enfant ensemble. Un garçon nommé Ferdinand (28 ans). Mais en 1994, elle s'est retrouvée seule avec son petit garçon. A la fin du tournage du film Noir comme le souvenir de Jean-Pierre Mocky, son mari est mort prématurément d'une rupture d'anévrisme. Il n'avait alors que 40 ans.

Maryline Canto a décidé de raconter ce drame dans le film Le Sens de l'humour (2014), qu'elle a réalisé. "C'était tellement violent. Ce n'était pas dans l'ordre des choses. Quand il t'arrive une tragédie, tu veux en faire quelque chose de beau..... C'est un film simple, pas dans le pathos : il parle de vitalité", a confié la charmante brune au magazine Gala. Dans le film, elle incarne Élise, 40 ans, qui vit seule avec son fils Léo depuis le décès de son mari. Elle entretient une relation avec Paul, qu'elle ne parvient pas à aimer comme elle le souhaiterait. Et ce personnage est incarné par... Antoine Chappey, son mari actuel. "C'est un acteur merveilleux. Il m'a inspirée, il avait un groupe de rock, il a deux métiers, libraire et acteur, un élément que j'ai ajouté en écrivant le personnage", avait-elle ajouté.

Des fils qui suivent le même chemin

Maryline Canto et Antoine Chappey ont eu ensemble un fils, Louis (23 ans). Lui et son demi-frère ont suivi les traces de leurs parents. Après ses études au Théâtre National de Strasbourg, la même école que sa mère, Ferdinand a commencé à jouer la comédie. "Je ne m'y attendais pas. Il avait d'abord étudié l'architecture. Mais assez rapidement, il m'a dit : 'Je n'ose peut-être pas, mais j'ai envie de devenir acteur'. Je lui ai alors dit qu'il avait besoin d'une formation solide", a raconté la star d'Alex Hugo au magazine Gala en août 2020. De son côté, Louis est devenu humoriste. "Je le vois parfois se parler à lui-même, c'est comme ça qu'il écrit ses textes. Il s'est dit : c'est la meilleure direction que l'on puisse prendre ! A peine avait-il quitté le lycée qu'il savait que ce serait sa voie. Il a donc pris des cours d'improvisation et a commencé à fréquenter les scènes de stand-up parisiennes. Seul son frère avait le droit d'aller le voir. J'ai assisté à un spectacle et j'ai beaucoup ri, mais Louis m'a dit que ça lui faisait un peu peur de me savoir dans la salle", a-t-elle rapporté. Peut-être que le jeune homme a changé d'avis depuis.