"Merci quand même Chanel" : Stella Belmondo rate les Césars à cause du Covid, une énorme star aussi...

"Merci quand même Chanel" : Stella Belmondo rate les Césars à cause du Covid, une énorme star aussi...

Même si la situation sanitaire semble s'améliorer peu à peu, le Covid-19 est toujours très présent... La cérémonie des César du vendredi 25 février en a fait les frais. La jeune Stella Belmondo, qui devait assister à l'hommage rendu à son père, n'a pas pu faire le déplacement en raison d'une contagion. Triste, elle a publié un message très ironique sur Instagram. Et elle n'était pas la seule absente...

Alors que la 47e cérémonie des César battait son plein vendredi soir à l'Olympia, plusieurs célébrités, touchées par le Covid-19 et clouées chez elles, étaient absentes. C'était notamment le cas de la jeune Stella Belmondo, qui devait être présente pour rendre hommage à son père, le légendaire Jean-Paul Belmondo, décédé en septembre 2021.

La jeune fille de 18 ans, qui avait ému tout le monde lors de l'hommage rendu après le décès de l'acteur, a publié un message triste et déçu sur Instagram. Vêtue de la robe qu'elle aurait dû porter lors de la cérémonie, elle a posté plusieurs photos avec la légende suivante : "Malheureusement, j'ai eu le Covid... Merci quand même @chanelofficiel". Une occasion manquée qui se reproduira certainement, mais qui l'a privée d'un moment très émouvant.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par @stellabelmondo

Joalukas Noah, le fils cadet de Yannick Noah, qui est un ami de la jeune femme, a profité de l'occasion pour lui souhaiter un bon rétablissement. Mais elle n'a pas été la seule à devoir manquer la cérémonie. En effet, au début de la retransmission, Antoine de Caunes avait préparé un petit film humoristique dans lequel Carole Bouquet jouait un petit rôle.

En point d'orgue du spectacle, l'actrice et ancienne James Bond Girl devait se produire à l'Olympia pour remettre les deux premiers prix de la soirée, ceux des meilleurs espoirs (féminin et masculin). Mais comme l'a expliqué le maître de cérémonie lui-même, "un test PCR en a décidé autrement". L'actrice, touchée par le Covid-19, a dû céder sa place à la dernière minute.

Mais qui devait la remplacer au pied levé ? Le choix des organisateurs s'est porté sur Franck Gastambide, qui s'est parfaitement acquitté de sa tâche ! L'acteur et réalisateur de la série Validé a pris en charge le discours de l'actrice, créant ainsi un décalage très amusant. Après avoir remis les deux statuettes à Anamaria Vartolomei (L'Evènement) et Benjamin Voisin (Illusions perdues), il s'est ensuite assis dans le public, où il a assisté à la fin de la cérémonie.

Pour rappel, Benoit Magimel et Valérie Lemercier ont été récompensés respectivement comme meilleur acteur et meilleure actrice. Le trophée du meilleur réalisateur a été attribué à Leos Carax pour Annette et celui du meilleur film à Illusions Perdues de Xavier Giannoli, tous deux absents. La cérémonie a également été marquée par un hommage très émouvant à Gaspard Ulliel et un César d'honneur pour Cate Blanchett, émue aux larmes.