Mort d'Avicii : Sofia de Suède chic et élégante aux côtés de son mari lors d'un hommage au DJ

Mort d'Avicii : Sofia de Suède chic et élégante aux côtés de son mari lors d'un hommage au DJ

Jeudi 24 février, Sofia de Suède et son mari le prince Carl étaient attendus à Stockholm pour l'inauguration d'un musée à la mémoire du DJ Avicii, retrouvé mort en 2018 à Oman. Comme à l'accoutumée, la princesse a brillé de mille feux avec le soleil.

Sofia de Suède et son mari, le prince Carl, étaient de sortie jeudi 24 février. Le couple glamour s'est rendu à Stockholm pour inaugurer un musée interactif appelé Avicii Experience en l'honneur du DJ Avicii, décédé en 2018 à l'âge de 28 ans seulement après s'être donné la mort. Le prince et la princesse ont donc participé à l'événement en toute simplicité et avec élégance. Mais une fois n'est pas coutume, Sofia a volé la vedette à son mari. La magnifique brune de 37 ans a misé sur la sobriété et l'élégance. Sa tenue noire - un pantalon large et un haut moulant - était surmontée d'une grande ceinture qui soulignait sa silhouette. Son mari portait un costume-cravate bleu qui s'accordait parfaitement avec la tenue de sa femme.

Bien que leur statut de membres de la famille royale les ait incités à assurer une telle rencontre, le prince Carl et la princesse Sofia étaient en réalité beaucoup plus proches du DJ Avicii que beaucoup ne le pensent. Lors de leur mariage en juin 2015, l'artiste s'était produit pour faire danser les invités. Lorsque son décès avait été annoncé, le couple lui avait donc naturellement rendu hommage dans une déclaration officielle : "Nous sommes plus que reconnaissants d'avoir eu la chance de le rencontrer. Il a rendu notre mariage encore plus inoubliable grâce à son talent et à sa musique", avaient-ils écrit. Un an plus tard, Sofia et Carl de Suède ont assisté à un concert de bienfaisance dont les bénéfices ont été reversés à des associations et organisations luttant contre les maladies mentales.

Si la thèse du suicide d'Avicii a été rapidement confirmée, les causes sont restées floues pendant un certain temps. Jusqu'à ce que les proches du DJ rompent le silence et affirment que Tim Bergling, de son vrai nom, "n'était pas fait pour la situation dans laquelle il se trouvait [la célébrité, ndlr] C'était un homme sensible qui aimait ses fans, mais qui évitait les projecteurs". Avicii était très malheureux et se réfugiait dans l'alcool. Un documentaire diffusé sur Netflix a montré des images qui ont suscité la controverse. Le DJ semblait émacié et tenait des propos qui pourraient attirer l'attention : "J'étais en train de devenir fou. J'avais tout pour être heureux, et pourtant je ne l'étais pas". Le 20 avril 2018, Avicii s'est finalement donné la mort pour mettre fin à son martyre.