Mort d'Emiliano Sala : les causes du décès du footballeur enfin révélées

Mort d'Emiliano Sala : les causes du décès du footballeur enfin révélées

Emiliano Sala a disparu en mer en janvier 2019 et a été retrouvé mort le 7 février de la même année. Depuis, personne ne sait vraiment ce qui s'est passé, mais le rapport d'un médecin a été publié et nous en savons enfin plus sur les circonstances de cette tragique disparition.

C'est une histoire qui a bouleversé le monde du football. L'attaquant Emiliano Sala, qui avait été transféré du FC Nantes à Cardiff City au Pays de Galles, a tragiquement disparu en mer lors d'un voyage en avion entre les deux villes. Une disparition tragique pour un footballeur de seulement 28 ans et une incompréhension totale de la part de ses proches et du grand public. Après plusieurs polémiques et un procès très médiatisé, l'organisateur du vol a été condamné par la justice pour son implication dans le crash du petit avion de tourisme en mer du Nord.

Aujourd'hui, plus de trois ans après l'accident, la justice britannique continue de se pencher sur les circonstances de cette tragédie et cherche notamment à comprendre ce qui a pu se passer pour qu'on en arrive là. Le corps repêché en mer le 7 février dernier continue d'être examiné et les dernières analyses pourraient apporter de nouvelles informations. Selon un rapport que le Mirror a pu consulter, les dernières analyses indiquent qu'Emiliano Sala a été exposé à des niveaux très élevés de monoxyde de carbone, et ce avant que l'avion ne s'écrase dans la mer.

Le footballeur était inconscient au moment du crash.

L'équipe du pathologiste Basil Purdue a effectué les dernières analyses et a confirmé que, bien qu'Emiliano Sala soit décédé des graves blessures à la tête et à la poitrine qu'il avait subies lors du crash, il avait auparavant perdu connaissance en raison de son exposition au monoxyde de carbone. L'ancien joueur nantais était donc totalement inconscient au moment de l'accident d'avion, ce qui a été confirmé par les analyses toxicologiques. Celles-ci montrent que le taux de saturation de son sang était de 58 %, ce qui indique un cas d'"intoxication grave", probablement causée par le système d'échappement de l'avion.

Emiliano Sala était donc inconscient au moment de l'accident d'avion et a disparu en mer en même temps que le pilote de l'avion dans lequel il se trouvait. Plus de trois ans plus tard, on en sait un peu plus sur les circonstances tragiques du crash.