Mort de Shane Warne : un régime draconien à l'origine de son infarctus ?

Mort de Shane Warne : un régime draconien à l'origine de son infarctus ?

Un rapport médical fait état d'un régime particulièrement drastique après le décès de l'ancien sportif de haut niveau. En effet, une routine alimentaire basée sur les liquides aurait réduit le risque d'infarctus chez l'Australien....

Un expert en santé publique attribue la mort de la star du cricket Shane Warne le 4 mars à un régime excessif basé exclusivement sur les liquides, qui aurait augmenté le risque de problèmes cardiaques.

La légende du cricket venait de suivre ce régime à base de liquides pendant 14 jours avant de mourir subitement d'une crise cardiaque vendredi dernier pendant ses vacances en Thaïlande. L'Australien de 52 ans, ex de Liz Hurley (qui lui a rendu hommage avec un adorable message sur Instagram), faisait une excursion avec des amis à l'hôtel de luxe Samujana Villa Resort sur Koh Samui lorsqu'il a été retrouvé inanimé dans sa chambre à 17 heures. Il a été indiqué que l'athlète avait déjà essayé la médecine traditionnelle chinoise pour des raisons de perte de poids et sa famille a expliqué qu'il avait régulièrement suivi des régimes de 30 jours durant sa carrière en ne buvant que du thé.

Tom Hall, l'un des amis les plus proches de Shane Warne, qui était en vacances avec lui, a déclaré que Shane Warne avait mis fin à son régime très extrême quelques jours auparavant et qu'il avait pris un repas typiquement australien avec des toasts au vegemite. De son côté, la police a expliqué que la star avait profité d'un massage le jour de sa mort et avait commandé un costume.

Le joueur de cricket avait vécu une histoire d'amour tumultueuse avec le top model britannique Elizabeth Hurley. Ils avaient vécu une idylle de trois ans avec de nombreux rebondissements. Ce personnage haut en couleur est aussi bien connu pour ses performances exceptionnelles dans son sport, qui lui ont valu d'être désigné comme l'un des cinq meilleurs joueurs de cricket du XXe siècle, que pour ses frasques extra-sportives. Il a ainsi été accusé d'avoir frappé une star du porno dans un club londonien en 2017. Shane Warne laisse derrière lui trois enfants, nés de son mariage avec Simone Callahan (de 1995 à 2005).